Mon compte Devenir membre Newsletters

Positionnement du DAF dans les projets de transformation (3)

Publié le par

Certains projets, les projets dits de transformation, ont vocation à imprimer durablement leur marque dans l'histoire des entreprises. Après avoir déterminé l'impact de ce type de projets sur le périmètre de responsabilité du DAF, puis défini le rôle que le Daf peut jouer, reste à préciser les outils dont il peut disposer.

Le DAF a un rôle de premier plan à jouer dans ce type de projets :

1. En tant qu’apporteur de visibilité financière pour aider à décider la mobilisation de l’investissement lié au projet et en tant que prescripteur de la meilleure manière d’appréhender son recouvrement,

2. En tant que responsable du système de mesure des performances de l’entreprise, et par là même, juge de paix du coût final du projet et de la réalisation objective de ses promesses,

3. En tant que responsable d’une fonction qui devra, comme les autres, faire face au changement et participer de l’effort nécessaire à la minimisation du temps nécessaire à la récupération de l’investissement.

Ce rôle important appelle, également, une grande responsabilité. Si on repense aux conditions de forte exposition évoquées en début de cet article, il apparait clairement que le DAF doit se doter d’une démarche et d’outils performants pour assumer ces responsabilités.

Nous parlons ici des quatre leviers de sécurisation des projets.
En effet, d’expérience, la direction financière en particulier mais l’ensemble de la direction de l’entreprise, en général, disposent de quatre grands leviers de sécurisation des projets :
• L’organisation du projet,
• Le maintien du cap « performance » du projet,
• Le contrôle qualité et,
• La conduite du changement.
Quand ces quatre leviers sont correctement activés, les chances de voir le projet aboutir, c'est-à-dire atteindre les objectifs d’amélioration des performances visés dans des conditions de « time to profit » raisonnables, sont grandes. A contrario, c’est le fait de négliger ces leviers qui explique généralement les échecs.
Ces facteurs feront l’objet de la suite de cet article.

A suivre….