Mon compte Devenir membre Newsletters

Yann Quiniou, Rossignol : un Daf team manager

Publié le par

Réduction des coûts et investissement productif, renforcement des financements… Forts des réalisations 2011 de la direction financière, les Skis Rossignol sont prêts pour de nouvelles victoires.

Yann Quiniou, Rossignol : un Daf team manager

En mars 2011, pour la première fois depuis 2004, le résultat du groupe Rossignol repassait dans le vert. Pourtant, lorsque son président, Bruno Cercley, a recruté Yann Quiniou à la tête de la direction financière en juillet 2009, Rossignol traversait un virage dangereux : dans un marché du ski en berne, l’ancien champion tricolore, à bout de souffle et à court de trésorerie, présentait un Ebitda négatif de 42 millions d’euros.

À peine arrivé, le nouveau directeur financier, issu du secteur de la sous-traitance automobile et rompu à la maîtrise des coûts, a supervisé un plan d’économies drastiques passant par la rationalisation des gammes de produits. Dans le même temps, la “team finances”, remise en ordre de bataille par son nouveau “manager”, reprenait les négociations avec les banques pour donner de l’oxygène à la trésorerie : dès 2011, la direction financière obtenait dix lignes de crédits à court terme pour 27 millions d’euros au total. Et, associant objectifs de rentabilité et préservation du savoir-faire industriel, Rossignol relocalisait à Sallanches, en Haute-Savoie, une partie de la production jusqu’alors sous-traitée à Taïwan. Ce qui lui a valu l’obtention, fin 2011, du label Origine France Garantie, et la visite de l’ancien président Sarkozy. Bilan : « 20 emplois à temps plein ont été créés, et outre la satis­faction de conserver nos savoir-faire, cette relocalisation nous a apporté une meilleure flexibilité et une garantie de qualité », constate Yann Quiniou. En outre, même au plus fort de la tempête, Rossignol a constamment préservé ses efforts d’innovation, ce qui lui a notamment permis de relancer la mythique marque Lange de chaussures de ski. « La gamme de skis Cham de notre marque Dynastar, construite dans la vallée de Chamonix, donne également de très bons résultats », poursuit le directeur financier, qui veille à concilier réduction des coûts et investissement productif. Peu à peu, l’outil industriel est modernisé : en 2011, 3 millions d’euros ont été investis dans des presses à ­injection dédiées à la fabrication des chaussures alpines. Et le plan d’investissement prévoit encore 10 millions d’euros dans les trois ans.

Ayant ainsi redressé les fondamentaux, Yann Quiniou et ses équipes préparent l’entreprise centenaire à de nouveaux défis. « Une partie de l’année 2012 a été consacrée au renforcement des financements. En Europe, nous avons augmenté une ligne d’affacturage de 4 millions d’euros supplémentaires. Aux États-Unis, nous avons obtenu une capacité de découvert de 4 millions de dollars auprès de Wells Fargo. » Début 2012, la direction financière est parvenue à boucler un tour de table réunissant les principales banques de la place avec, à la clé, une ligne de crédit de 37 millions d’euros à trois ans, avec BNP Paribas comme chef de file et Natixis et Société Générale comme coarrangeurs. Cette bouffée d’oxygène va aider le groupe qui entre dans une nouvelle phase d’expansion. En avril dernier, Rossignol reprenait, en effet, dans son giron son activité textile, temporairement passée sous licence : « Une excellente opportunité de revenus complémentaires, avec un fort potentiel de développement, y compris en dehors de la saison hivernale. » Comme la plupart de ses concurrents, Rossignol a ainsi retrouvé une activité contracyclique qui permet d’engranger du cash pour l’hiver. Fort de ces nouvelles ressources, Yann Quiniou ­attend avec impatience les premiers flocons de neige et une saison 2012-2013 naturel­lement… sportive !

Pour lui apporter votre voix, rendez-vous sur notre site internet dédié en cliquant ici.

Repères
Raison sociale : Skis Rossignol SAS
Activité : Fabrication et distribution de matériel de sports d’hiver
Forme juridique : SAS
Dirigeant : Bruno Cercley
Année de création : 1907
Effectif 2010 : 1 106 salariés
Effectif 2012 : 1 207 salariés
CA 2010 : 206,7 M€
CA 2012 (prévisionnel) : 207 M€
Bio
Diplômé de l’ESCP en 1981, titulaire d’un DEA de sociologie et du DESCF, Yann Quiniou commence sa carrière dans l’industrie pétrolière. Vice-président finances de CGG Veritas de 1997 à 2001, il rejoint Faurecia en tant que Daf de la branche Systèmes d’échap­pement de 2003 à 2007. De 2007 à 2009, il est Daf Europe du Nord de la branche équipe­ments intérieurs de l’équipementier automobile, avant de rejoindre Skis Rossignol en juin 2009 comme vice-président en charge des finances et supports.

Mot clés :

Florence Klein