Mon compte Devenir membre Newsletters

Pascal Gigon, Microwave Vision : un Daf tout terrain

Publié le par

Structurer, renforcer et voyager en 2011 pour mieux investir, déléguer et voyager en 2012. Voici les deux credo successifs de Pascal Gigon, Daf de Microwave Vision, société spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de mesure de rayonnement des antennes.

Pascal Gigon, Microwave Vision : un Daf tout terrain

Anticiper les investissements et consolider la direction administrative et financière de son groupe en 2011. Voilà ce qui a permis à Pascal Gigon de préparer un rachat et de négocier un prêt bancaire de 8 millions d’euros en 2012.

Le 26 juillet dernier, Microwave Vision, spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de mesure du rayonnement des antennes, rachète une société anglaise, Rainford EMC Systems, qui fabrique des chambres anechoïdes pour les marchés de la compatibilité électromagnétique. « Cette acquisition nous permet de maîtriser la fabrication de notre offre de A à Z. » Pour Pascal Gigon, ce rachat a nécessité un long travail de fond, avec notamment la réalisation d’un audit de Rainford et la participation aux négociations. « L’entreprise était détenue majoritairement par un fonds d’investissement anglais. Il a fallu se mettre d’accord, par avocats interposés, sur le prix de la cession ainsi que sur le niveau des garanties », explique le Daf. Parallèlement, il a donc négocié un prêt bancaire de 8 millions d’euros pour financer les investissements de son groupe dans les deux années à venir. Le prêt a été signé le même jour que le rachat de Rainford, qu’il finance en partie. Négociation des montants, taux, durée et modalités de déblocage… Pascal Gigon a dû préparer un business plan sur quatre ans, puis expliquer la stratégie de l’entreprise au cours de nombreuses réunions avec ses interlocuteurs banquiers (CIC en qualité d’arrangeur, Société Générale et Oséo). « J’ai partiellement délégué la gestion quotidienne de la direction financière à mes collaborateurs pour me consacrer au maximum à ces deux projets », avoue le Daf, qui a pu capitaliser sur ses réalisations 2011.

À 55 ans, il œuvre depuis dix ans au développement international – il voyage régulièrement – et à la croissance de Microwave Vision. 2011 a été une année de consolidation et de renforcement fonctionnel de sa direction : « J’ai poursuivi l’intégration des équipes et géré le mélange des cultures, notamment avec les États-Unis », conséquences notamment du rachat d’Orbit, en 2008. Pour Pascal Gigon, le plus délicat fut d’inciter les collaborateurs à adhérer aux objectifs du groupe et de les faire travailler ensemble. « C’est encore perfectible, mais nous sommes en bonne voie », lâche-t-il, satisfait des techniques managériales mises en œuvre pour y parvenir. Sa solution ? Outre l’organisation de rencontres et de réunions de travail en vidéoconférence, ses collaborateurs basés des deux côtés de l’Atlantique étaient aiguillés sur une gestion transversale des dossiers, ce qui les incitait à collaborer. Ainsi, les équipes ont été amenées à communiquer plus souvent entre elles, mais aussi à partager leur savoir-faire et à produire des rapports communs. En 2012, les déplacements ont repris de plus belle – deux séjours aux États-Unis, quatre en Chine et trois en Angleterre – pour mener des audits internes, superviser les clôtures comptables et travailler sur les dossiers des rachats en cours de réalisation. L’activité de Microwave, groupe mondial, comprend un secteur télécommunications civiles et un autre dans la défense et le spatial. En 2011, seul le premier connaît une croissance de + 20 %. « Au global, ce résultat justifie nos choix capitalistiques, ce qui nous permet de maîtriser nos résultats », conclut le Daf.

Pour lui apporter votre voix, rendez-vous sur notre site internet dédié en cliquant ici.

Repères
Raison sociale : Microwave Vision
Activité : Ingénierie, études techniques, vente de systèmes
Forme juridique : SA
Dirigeant : Philippe Garreau
Année de création : 2008
Effectif 2010 : 233 salariés
Effectif 2011 : 300 salariés
CA 2010 : 43,9 M€
CA 2011 : 44 M€
Bio
Titulaire d’une maîtrise de gestion, finance et comptabilité décrochée en 1984, Pascal Gigon a fait ses armes dans le secteur bancaire, comme analyste financier, au sein d’une direction des engagements, avant de rejoindre le monde de l’entreprise qu’il affectionne. Il a pris les rênes de la direction financière de Satimo en 2003, entreprise à l’origine de la formation du groupe Microwave Vision en 2008.

Véronique Méot