Mon compte Devenir membre Newsletters

Jacques Crozier, Camus Cognac, Daf de l'année !

Publié le par

Lors des Trophées DAF Magazine, ont été révélés les résultats des votes de l'Élection du Daf 2012. Le gagnant est Jacques Crozier, qui a su accompagner, sécuriser et dynamiser la croissance exceptionnelle d'une entreprise dont les stocks ne se valorisent qu'après 10 ans.

Jacques Crozier, Camus Cognac, Daf de l'année

Jacques Crozier, Camus Cognac, Daf de l'année

Etre Daf d’une grande maison de cognacs, c’est être le gardien d’un stock de très grande valeur, qui nécessite des financements à long terme, adossés aux cycles de production de l’eau de vie. Entré en 2007 chez Camus Cognac après avoir passé plus de 20 ans chez FDI France, groupe spécialisé dans la gestion externalisée du poste client, Jacques Crozier a vu sa carrière prendre un nouveau tournant quand, en 2011, sur son impulsion, Camus Cognac comprend que la Chine est l’avenir du cognac. Car, lors de sa visite dans la filiale de distribution que possède la société en Chine, le Daf constate que les ventes de cognacs dans ce pays sont en avance de 30% sur l’objectif… Agile et réactive, l’équipe de la direction administrative et financière se met en mouvement et capitalise sur cette expansion chinoise. Le succès est remarquable. Camus Cognac passe de 70 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010 à 150 millions en 2011 et réalise un CA de 185 millions en 2012.

Le point de vue de Jacques Crozier

"Le mode de fonctionnement que je privilégie reste l'anticipation, tant en période de forte croissance de l'entreprise qu'en temps de crise, la première des deux situations restant de très loin ma favorite!» résume Jacques Crozier. « Ce qui peut se définir par une capacité à mesurer les différents impacts, sur une échelle de temps , des décisions stratégiques prises aujourd'hui ». « Sans oublier l’impérieuse nécessité de mobiliser les équipes pour que les indicateurs pertinents soient alors suivis le plus finement possible». « Et de ce point de vue, je ne peux que me féliciter de l’implication de mes collaborateurs et du travail accompli avec le maitre de chai ».
Cette récompense qui salue spécialement les réalisations 2011 et 2012 de jacques Crozier, fait écho aux 150 ans de la maison Camus. Un tout jeune trophée pour une vénérable maison pleine d’allant. Gān bēi !

Retrouvez l'intégralité du palmarès sur le site des Trophées DAF.