Mon compte Devenir membre Newsletters

François Taithe, Webhelp : un Daf amateur d'action

Publié le par

Arrivé en 2004 dans la toute jeune start-up, François Taithe accompagne l'opérateur de centres d'appels dans sa croissance spectaculaire. Troisième LBO, refonte du recouvrement, stock-options, plan d'actionnariat salarié en 2011 et désormais visées européennes : voici un Daf amateur d'action.

François Taithe, Webhelp : un Daf amateur d'action

Connaissez-vous le “wahou !” ? Traduction : “Créer l’heureuse surprise chez les personnes avec qui vous travaillez.” C’est l’une des valeurs prônées par Webhelp, parmi l’exemplarité, la reconnaissance, l’unité et l’engagement. Mais “wahou !”, c’est aussi l’onomatopée admirative suscitée par la croissance exceptionnelle de la start-up, qui compte aujourd’hui plus de 10 000 salariés dans le monde. Conquis par la personnalité et l’enthousiasme de ses fondateurs, le directeur financier, François Taithe, n’a pas hésité à quitter l’univers des grands groupes pour rejoindre, en 2004, la jeune pousse en pleine croissance : son chiffre d’affaires est passé de 14 M€ à 200 M€ entre 2004 et 2011. « Ce qui me plaît, c’est l’action et l’aventure entrepreneuriale », confie-t-il. Et la petite start-up est devenue, avec plus de 10 000 salariés, l’un des leaders français des centres d’appels externalisés.

Dans cette aventure, la direction financière apporte l’engrais nécessaire au développement. En 2011, Webhelp a ainsi bouclé son troisième LBO depuis 2005, avec l’entrée au capital du fonds d’investissement Charterhouse, qui a investi 200 millions d’euros au mois de juin pour financer de nouvelles étapes de croissance. En vue de cette accélération, l’accent a été mis sur le cash et les délais de paiement. Au cours de l’année 2011, la direction financière s’est étoffée afin de structurer le recouvrement : « En six mois, nous avons gagné cinq jours de DSO, sachant qu’un jour de DSO équivaut à 750 000 euros. » En outre, entre fin 2011 et début 2012, le directeur financier a mis en place un plan de stock-options qui concerne 170 managers du groupe, et un plan d’actionnariat salarié dans lequel 80 salariés ont investi.

Mais surtout, François Taithe pense encore et toujours à l’avenir : l’entrée au capital de Charterhouse va en effet donner au groupe les moyens de grandir en Europe. La préparation de la croissance externe fait donc partie de ses priorités pour 2012 : « Depuis notre dernier changement d’actionnaires, nous avons identifié plus de 50 sociétés européennes en vue d’une acquisition », indique François Taithe. Prêt à dégainer, avec l’appui de ses actionnaires et de son pool bancaire, il songe déjà aux chantiers postintégration. Il accompagne également la diversification de Webhelp en termes de services : il n’hésite pas à faire lui-même la promotion de la toute dernière offre de télésecrétariat lancée par Webhelp, et réfléchit à un modèle de centres d’appels “low cost” pour les PME. Dans ce contexte, la direction financière anticipe : elle organise la constante adaptation des processus et traque tous les points de marge à travers l’optimisation des moyens de production. Une refonte des conditions générales de vente, menée en partenariat avec la direction commerciale, est également au programme pour 2012.

Et dans un monde des télécoms en plein bouleversement depuis “l’effet Free”, François Taithe garde un œil vigilant sur les mouvements en cours dans le marché dédié. « Dans un monde en mouvement, il y a toujours des opportunités. À nous de savoir les capter », assure-t-il.

Pour lui apporter votre voix, rendez-vous sur notre site internet dédié en cliquant ici.

Repères
Raison sociale : Webhelp
Activité : Opérateur de centres d’appels
Dirigeants : Olivier Duha et Frédéric Jousset
Année de création : 2000
Effectif 2010 : 8 000 salariés
Effectif 2012 (prévisionnel) : 11 000 salariés
CA 2010 : 160 M€
CA 2011 : 200 M€
CA 2012 (prévisionnel) : 220 M€
Bio
Titulaire d’un DESS de finance de l’université Panthéon-Assas, François Taithe a rejoint Webhelp en janvier 2004. Ayant débuté sa carrière en 1992 chez Bouygues dans l’audit interne, il a ensuite occupé différents postes chez TF1, où il a notamment été directeur financier adjoint de TF1 Entreprises. En 1998, il participe au lancement de World Online France. Il est ensuite devenu Daf de Tiscali France de 2001 à 2003.

Mot clés :

Florence Klein