Mon compte Devenir membre Newsletters

Le modèle de coût total de possession évolue en intégrant de nouveaux facteurs

Publié le par

Selon une nouvelle enquête* de Siemens Financial Services (SFS), le coût total de possession évolue pour intégrer les problèmes liés à la disponibilité de la trésorerie, ainsi que les économies générées ou réalisables grâce à l'efficacité énergétique.

Le modèle de coût total de possession évolue en intégrant de nouveaux facteurs

 Le coût total de possession (Total Cost of Ownership ou TCO en anglais), qui cherche à calculer l'ensemble des coûts générés par les équipements et les systèmes d'une entreprise (acquisition, fonctionnement, maintenance, formation, etc.), est en train d'évoluer. En effet, de plus en plus de responsables financiers ont en effet commencé à intégrer deux facteurs supplémentaires dans leur modèle TCO : le coût temporel de l'argent et les problèmes liés à la disponibilité de la trésorerie (définis en termes de « capitaux gelés »), ainsi que les économies générées ou réalisables grâce à l'efficacité énergétique.
Selon SFS, des sommes d'argent considérables sont "gelées" dans l'acquisition sur trésorerie de biens d'équipement, en particulier dans les secteurs de l'industrie et de la santé. De la même manière, les études réalisées par SFS montrent également que les entreprises des secteurs de l’industrie, du commerce et de la santé, ainsi que le secteur public peuvent en moyenne réaliser des économies de plus de 25% sur leurs coûts énergétiques.

Vers une solution de financement locatif

La prise en compte de ces nouveaux facteurs souligne la nécessité pour les modèles TCO d’intégrer le mode d’acquisition et d’utilisation des équipements le plus efficace sur le plan financier, et de ne pas se limiter simplement au calcul de l'ensemble des coûts des équipements. A la suite de l'analyse TCO, de nombreuses entreprises choisissent de recourir à des solutions de financement locatif, qui permettent de préserver leur trésorerie et leurs lignes de crédit bancaire tout en facilitant l'investissement dans les équipements à économies d'énergie. Par ailleurs, un nombre croissant de plans de financement sont désormais conçus de manière à rendre les investissements dans des équipements à économies d'énergie plus abordables, en proposant des versements mensuels équivalents ou inférieurs aux économies d'énergie réalisées. Dans bien des cas, ils permettent de réaliser des économies immédiates et de bénéficier dès la mise en place d'un flux trésorerie positif.

*L'enquête de SFS repose à la fois sur les recherches et l'expertise internes de SFS en matière de techniques de financement d'équipements, telles que le crédit-bail, la location et l'investissement dans les équipements à économies d'énergie, et sur des sources externes.

A lire aussi : Le TCO : un indicateur clé pour les DAF en temps de crise
A lire aussi : Maîtrise des coûts IT