Mon compte Devenir membre Newsletters

Révisé permanent : le budget a-t-il encore un sens ?

Publié le par

Le tonneau des Danaïdes: pour certains, telle est la réalité du révisé permanent. Avec à la clé deux questions : quel impact sur le budget et sur l'équipe?

Révisé permanent : le budget a-t-il encore un sens ?

" Après quatre mois de travail éprouvants, nous venions de tomber sur un budget définitif. A peine une semaine plus tard, on nous a demandé de refaire l'exercice avec de nouvelles hypothèses de ventes. Ensuite, les demandes de re-forecast se sont enchaînées... Au fur et à mesure, nous perdions le sens de ce que nous faisions, notre travail était fait, défait, refait en permanence... Nous devenions des machines à prévoir. Cela a généré de la lassitude, du découragement et beaucoup de fatigue mentale ". Paul Barby, contrôleur de gestion au sein d'une PME dans le textile (500 salariés), ne parvient pas à cacher son exaspération lorsqu'il évoque les dernières périodes de budgets et autres forecasts.

De fait, lorsque les processus sont mal définis, l'exercice budgétaire ou prévisionnel devient un véritable cauchemar. Les raisons sont bien connues : des financiers et des opérationnels qui ne parlent pas le même langage, un calendrier mal défini ou pas respecté, des fichiers Excel de backup qui traînent un peu partout... Le manque d'organisation et d'automatisation entraîne non seulement une grosse perte de temps, mais dégrade aussi la qualité du produit fini.
Mais existe-t-il des entreprises où le processus budgétaire ne soit pas pénible ? " Je n'en ai jamais vu... " lâche Frank Rapatel associé chez IBM Business Consulting Services. " C'est toujours long et compliqué ".

Mot clés :

Thomas Lestavel