Mon compte Devenir membre Newsletters

Le TCO : un indicateur clé pour les DAF en temps de crise

Publié le par

Selon ADP, qui réalise régulièrement un benchmark mesurant le coût annuel de la gestion administrative par salarié, le TCO devient un enjeu majeur des années à venir pour les directions financières et RH des entreprises.

Le TCO : un indicateur clé pour les DAF en temps de crise

Le benchmark mis en place par ADP (acteur des services de gestion des ressources humaines, de la paie et de la gestion des temps) repose sur un panel représentatif de 119 entreprises françaises sur 150 processus RH, de l’entrée du salarié dans l’entreprise à sa sortie.
Premier constat : même si 85 % des entreprises auditées sont engagées dans un processus de centralisation RH, 72 % d’entre elles n’engagent aucune action de mesure et de suivi de la qualité de service pour l’administration du personnel et de la paie. Le manque d’indicateurs permettant de structurer des tableaux de suivi de la qualité, ainsi que l’inertie des entreprises à s’inscrire dans une démarche d’auto-évaluation, représentent les principales raisons évoquées.

D’autre part, le benchmark ADP nous apprend que le coût moyen s’élevait à 384 euros par salarié et par an en 2010, alors qu’il était de 409 euros en 2007. Ces chiffres reflètent les gains de productivité administrative RH que les entreprises ont réalisés, notamment grâce au développement de centres de services partagés et au recours à l’externalisation. En effet, ces pratiques se sont déployées ces dernières années au sein des entreprises représentées dans le panel. Le quart des entreprises les plus performantes parviennent ainsi à un coût moyen de 280 euros ou moins par salarié et par an. Cependant, la baisse reste encore assez lente, et le TCO sera clairement un enjeu majeur des années à venir pour les directions financières et RH des entreprises.

L’étude nous montre encore, sur un panel plus réduit, que l’adoption de services d’externalisation RH participe à une baisse intéressante du TCO. Entre 2008 et 2010, les entreprises ayant externalisé ont connu une baisse du TCO de 14 %, tandis que les entreprises n’ayant pas mis en place de projet d’externalisation constatent une hausse du TCO de 19 % sur la même période.