Mon compte Devenir membre Newsletters

Évaluation des entreprises : les professionnels très critiques sur les outils dont ils disposent

Publié le par

La finance d'entreprise a considérablement progressé en proposant un cadre théorique permettant d'évaluer les entreprises. Une étude menée par l'ESCP et des associations professionnelles fait le bilan des pratiques des évaluateurs.

Évaluation des entreprises : les professionnels très critiques sur les outils dont ils disposent

Malgré des avancées considérables en matière d’évaluation des entreprises, les pratiques des évaluateurs restent assez obscures. Comment mettent-ils en œuvre leurs méthodes ? Comment définissent-ils leurs taux d’actualisation ? De quelles marges de manœuvre disposent-ils ?


Pour répondre à ces questions, l’ESCP Europe a initié une enquête auprès des professionnels du secteur, en partenariat avec CFA France, la SFAF (Société française des analystes financiers), la SFEV (Société française de l’évaluation) et l’association ESCP Europe Alumni.


Plusieurs conclusions s’en dégagent :


- Les évaluateurs disposent d’une très bonne connaissance du cadre théorique qui sous-tend l’évaluation d’entreprises. Leurs pratiques l’appliquent très correctement, même si certains experts confondent parfois valeur de marché et valeur comptable ou utilisent des primes de risque non justifiées.
- Les méthodes les plus utilisées sont celles des flux actualisés (Discounted Cash Flows) et des multiples.
- L’estimation des paramètres utilisés pour la mise en œuvre des modèles est en revanche très disparate, ce qui peut conduire à des valorisations très différentes selon les experts.
- Enfin, les experts sont assez critiques par rapport aux outils dont ils disposent : ils soulignent notamment la grande sensibilité des méthodes au choix des paramètres, et de fait, leur caractère approximatif.