Mon compte Devenir membre Newsletters

Esteban Fisher, Daf de Davey Bickford et le révisé permanent

Publié le par

LBO, conjoncture mondiale, volatilité des cours des minerais, le Daf du fabricant de systèmes de mise à feu, Davey Bickford (groupe Harlé Bickford) manie le révisé permanent avec rigueur et humilité. Témoignage.

" Depuis la récession de 2009 et les relents de crise qui l'ont suivie, nous devons gérer de fortes incertitudes sur la conjoncture mondiale. Ces facteurs externes sont toujours difficiles à appréhender ".



Esteban Fisher, directeur financier de Davey Bickford (550 salariés, 70M€ de chiffre d'affaires), a beau pratiquer le ré-estimé depuis une quinzaine d'années, il reconnaît que ces dernières années n'ont pas été de tout repos. L'entreprise dans laquelle il travaille, une société sous capital-transmission qui fabrique des systèmes de mise à feu pour l'industrie minière, réalise près de 90% de son chiffre d'affaires à l'export. Or la volatilité des cours des minerais et les différents risques afférents au business (change, marchés...) se sont accrus depuis la crise, compliquant la tâche de prévision.

Esteban Fisher affirme consacrer environ un jour et demi par mois sur le reforecast, et un peu plus lorsque ce dernier fait l'objet d'une communication externe, car " le besoin de formalisation est plus important ". La consolidation des prévisions est faite sur Excel, à partir d'extractions tirées principalement de l'ERP.

Mot clés :

Thomas Lestavel