Mon compte Devenir membre Newsletters

Credit managers : des responsabilités accrues en cash management

Publié le par

Spécialisés dans la recherche du cash et l'optimisation du poste client, les credit managers sont devenus indispensables dans l'entreprise. Mais qui sont-ils ? Une étude dresse le portrait de professionnels fidèles à leur métier, qui endossent de plus grandes responsabilités.

« Devenu indispensable en entreprise ces dix dernières années, le credit manager remplit la mission cruciale de recouvrement du cash et assume aujourd'hui des responsabilités accrues en cash management », remarque la septième édition de cette étude, menée par l'Association Française des Credit Managers et le spécialiste du recrutement Robert Half, et publiée le 16 novembre.

Le document fournit des précisions sur le profil de ces professionnels, dont on apprend qu'ils sont de plus en plus expérimentés. Les credit managers comptant plus de cinq ans d'expérience sont 74% aujourd'hui contre 63% seulement en 2008. Ils sont aussi plus nombreux à justifier d'une expérience à l'étranger, avec un chiffre de 14% contre 10% en 2008. Ces professionnels se montrent en grande majorité « fidèles », puisque 8 credit managers sur 10 comptent poursuivre leur activité dans ce domaine à horizon cinq ans. Ceux qui auraient la volonté de quitter le Credit Management sont majoritairement attirés par un poste de Direction Financière, par le Contrôle de Gestion ou une par une direction commerciale.

Stagnation des salaires en 2012

L'étude observe que l'atonie économique n'a que peu impacté la hiérarchie des principales activités des credit managers, qui reste identique à 2010. Leurs missions concernent l'analyse financière et la détermination des lignes d'encours pour 44% d'entre eux, le management pour 40%, le recouvrement pour 36% et l'optimisation du BFR pour 27%. Deux credit managers sur dix observent toutefois que le contexte économique leur impose de mieux assurer le suivi de l'assurance crédit et du recouvrement.

Paradoxalement, malgré une augmentation de l'expérience et des responsabilités accrues, le salaire médian des credit managers stagne, à 53 500 euros. Le niveau de rémunération brute annuelle a même connu une baisse de 3% à 57 663 euros en moyenne, qui touche aussi bien les hommes que les femmes.