Mon compte Devenir membre Newsletters

36% des PME confrontées à des difficultés de trésorerie

Publié le par

7 PME sur dix ont des besoins de financements non satisfaits et 36% sont déjà en proie à des difficultés de trésorerie. Derrières ces sondages alarmants, les banques sont mises en accusation par des patrons d'entreprises aux abois.

36% des PME confrontées à des difficultés de trésorerie

Besoins accrus de financement et frilosité des banques sont au menu de la 19ème édition du baromètre de KPMG et de la CGPME sur le financement et l'accès au crédit des PME. Sur les 400 dirigeants d'entreprises françaises de 10 à 500 salariés interrogés, 36% sont concernés par des difficultés de trésorerie et de financements, soit un niveau record jamais atteint depuis le lancement du baromètre trimestriel en 2009. Pire, sept patrons sur dix font état d'au moins un besoin de financement et ce, alors que 37% des dirigeants déclarent se restreindre dans leurs investissements et leurs demandes aux banques en raison des difficultés d'accès au crédit.

Près de la moitié des dirigeants de PME ont des besoins de financement pour l'exploitation de leur activité (trésorerie, escomptes), soit la proportion la plus forte enregistrée en 5 ans (+10 points depuis mars 2013). 37% des dirigeants de PME ont, quant à eux, des besoins de financement pour des investissements (+5 points depuis mai 2013). Et encore, ces besoins d'investissement concernent majoritairement du remplacement d'équipement d'exploitation, les nouveaux besoins d'équipement et les investissements d'innovation étant plutôt reportées aux calendes grecques.

Les trois quarts des dirigeants de PME mettent en accusation leurs banquiers en pointant au moins une mesure de durcissement dans les conditions d'accès au crédit : frais élevés, montants plus faibles que souhaités, ou encore demandes de garanties supplémentaires. Enfin, plus d'un quart des dirigeants note que les banques financent après beaucoup de délais d'acceptation.