Mon compte Devenir membre Newsletters

Michel et Augustin, la recette d'un cloud réussi mitonnée par Microsoft et ColibriWithUs

Publié le par

Microsoft et ColibriWithUs ont accompagné Michel et Augustin pour la mise en place d'un système informatique en mode cloud.

Michel et Augustin, la recette d'un cloud réussi mitonnée par Microsoft et ColibriWithUs

Marque française de produits alimentaires, Michel et Augustin, recherchait une productivité accrue et une simplification de la gestion du parc informatique. Ils se sont tournés vers Microsoft et ColibriWithUs (partenaire certifié Silver Server Platform) et ont décidé de mettre en place Microsoft Exchange pour l’accès à des fonctionnalités collaboratives dans le cloud, Microsoft Forefront Client Security pour l’administration et la protection du parc et Microsoft Easy Assist pour l’assistance aux utilisateurs et la prise de contrôle à distance.

C’est dans le cadre de leur emménagement à La Bananeraie 3.0, leur nouveau siège, que Michel et Augustin ont décidé de repenser leur système d’information. Un projet mené par Jérôme Berger, le DAF, qui devait répondre à quatre objectifs majeurs :

  • Un emménagement en mode "plug and play" pour des équipes immédiatement opérationnelles,
  • Un gain de productivité en plaçant la collaboration au cœur du poste de travail,
  • Une stabilité du système d’information garantie à plus de 99,9 %,
  • Une sécurité et une souplesse grâce à un éditeur de premier plan et un intégrateur spécialiste des PME capable de déployer différents applicatifs métiers.


En 2011, près de 300 demandes d’intervention ont ainsi été traitées, dont 50 % en moins d’une heure. Le déploiement a surtout permis d’augmenter la productivité des commerciaux et d’offrir une sécurité accrue à l’entreprise.
Michel et Augustin ont augmenté leur productivité de manière significative : six jours par an en moyenne pour chaque commercial nomade. Un gain de productivité évalué à deux jours par an et par utilisateur grâce à la réduction du taux de pannes et du temps d’interruption des services. Enfin, une sécurisation renforcée sans aucune perte de données depuis trois ans.