Mon compte Devenir membre Newsletters

Les DAF veulent s'attaquer aux achats pour réduire les coûts

Publié le par

Impuissants devant l'aggravation de la pression fiscale et réticents à licencier à tour de bras, la majorité des DAF privilégient l'optimisation des achats pour améliorer les marges de leurs entreprises.

FOTOLIA_27357703_M

FOTOLIA_27357703_M

Ce n'est pas un scoop, la grande majorité des DAF traquent la moindre économie dans le contexte actuel. C'est ce que confirme l'étude menée par le cabinet de conseil opérationnel Leyton et la DFCG auprès de 200 DAF : 86% sont focalisés sur la réduction de coûts et 62% ont déjà eu recours à des consultants externes pour les accompagner dans cette démarche. Parmi les 4 grandes familles de dépenses évaluées (achats / masse salariale / frais fixes / fiscalité), les achats arrivent en tête de classement : plus de 70 % des décideurs considèrent les achats comme l'un des trois principaux postes à optimiser.

Les décideurs financiers, au vu de leurs réponses, estiment donc que les gisements d'économies sur cette catégorie de charges sont potentiellement importants. Surtout, cette piste est relativement indolore car sans impact sur le capital humain de l'entreprise. L'optimisation de la masse salariale est citée en 2ème position, les coûts sociaux constituant très souvent le premier poste de charges pour une entreprise, notamment en raison d'un environnement législatif en perpétuel mouvement et d'une complexité croissante.

Mot clés : Daf |

Yousra Senhaji