Mon compte Devenir membre Newsletters

La sphère d'influence du directeur financier s'est élargie

Publié le par

Une nouvelle étude sortie par Oracle et Accenture analyse l'évolution du rôle des directeurs financiers qui perdent leur costume de simple gestionnaire au profit de celui d'un acteur du changement avec un rôle plus stratégique.

La sphère d'influence du directeur financier s'est élargie

Au cours des trois dernières années, le directeur financier a pris un rôle plus stratégique et son influence a grandi. Telle est notamment la conclusion de l'étude mondiale publiée par Oracle et Accenture et réalisée par Longitude Research dont les résultats sont publiés dans un rapport intitulé "Le directeur financier : un catalyseur du changement."

Le Daf de plus en plus influent

L'étude montre ainsi que l'influence stratégique du directeur financier a globalement augmenté au cours des trois dernières années (68% des réponses de la zone EMEA), seule une minorité d'entre eux joue un rôle de premier plan dans l'élaboration de la stratégie de l'entreprise (33% des réponses de la zone EMEA) ou dans son exécution (25% des réponses de la zone EMEA). Pour 64% des répondants, on assiste à une augmentation des responsabilités dans la préparation et la définition de la stratégie, et pour 46%, un renforcement de leur rôle dans les activités de transformation de l'entreprise.

Cependant, certains directeurs financiers craignent que de nouvelles réductions des coûts ne viennent mettre en danger la croissance : alors qu'au cours des trois dernières années les directeurs financiers avaient pour priorités la rentabilité ainsi que la maîtrise des coûts, des flux de trésorerie et du fonds de roulement, ils reconnaissent aujourd'hui que les baisses de coûts pourraient devenir moins efficaces à l'avenir.

Le rôle important de la technologie

Les directeurs financiers reconnaissent que la technologie constitue un outil essentiel pour les aider à remplir leur mission. Lorsqu'on leur demande comment ils pourraient améliorer leurs compétences et leurs capacités à remplir leurs objectifs de coûts et de croissance, les directeurs financiers placent la maîtrise des technologies en deuxième rang, juste dernière la connaissance approfondie de leur secteur d'activité. 82% des directeurs financiers ayant répondu à l'enquête indiquent également que la coopération avec le directeur informatique s'est intensifiée au cours des trois dernières années, ce qui constitue une preuve supplémentaire que la technologie est devenue une composante essentielle de la fonction financière. Les directeurs financiers considèrent que les technologies de rupture sont de plus en plus importantes pour générer de la croissance : Les résultats de cette étude conjointe soulignent l'importance croissante que les directeurs financiers accordent à la compréhension et à l'utilisation des technologies de rupture telles que les Big Data, le cloud, le mobile et les réseaux sociaux pour générer de la croissance. 75% des personnes interrogées considèrent que l'accès aux informations constitue un facteur clé de souplesse de l'organisation, et 57% considèrent que les investissements dans les Big Data et dans l'analyse opérationnelle constituent une source clé d'avantages concurrentiels. Enfin, les directeurs financiers pensent qu'il est nécessaire de se libérer des problèmes de maintenance et d'intégration de l'informatique, pour se concentrer sur l'utilisation des technologies au service de l'innovation.

Méthodologie :

Longitude Research a interrogé 930 directeurs financiers d'organisations du monde entier (dont 525 de la zone Europe / Moyen-Orient / Afrique - EMEA) via plusieurs entretiens individuels approfondis.

A lire aussi : Les DAF veulent s'attaquer aux achats pour réduire les coûts