Mon compte Devenir membre Newsletters

La qualité des données au cœur des préoccupations de SAP

Publié le par

À l'occasion du SAP Enterprise Information Management Forum qui s'est tenu le 27 novembre, les experts SAP ont souhaité apporter un nouvel éclairage sur les enjeux IT liés à la qualité des données. L'éditeur en a profité pour présenter ses outils dédiés au traitement des données.

Didier Mamma, directeur data et technologies SAP France

Didier Mamma, directeur data et technologies SAP France

La problématique big data est devenue, depuis quelques années, un enjeu prioritaire pour les responsables IT. Conscients du phénomène, les éditeurs informatiques tentent d’apporter des réponses, à commencer par les éditeurs ERP. Actif dans ce domaine, SAP a profité de l’EIMF pour démontrer qu’il dispose d’outils capables d’aider les entreprises à gérer et à exploiter toute la valeur des données, tout en simplifiant l'architecture du SI. Selon l’éditeur, on assiste à une augmentation permanente du volume des données consommées, puisque les utilisateurs d’applications métiers et professionnelles doivent collecter un nombre croissant d’informations autres que celles structurées. En outre, de nombreuses données doivent être collectées pour des raisons réglementaires. « Face à ce phénomène de big data, le SI des entreprises est souvent débordé puisque le traitement des données est complexe, avec une croissance rapide des informations qui circulent. Par ailleurs, il est délicat de faire la part des choses entre les données structurées et non structurées », souligne Didier Mamma, directeur data et technologies SAP France.
Afin d’apporter une réponse sur la fiabilité des données, SAP propose des outils consolidés autour d’un seul environnement. Ainsi, SAP Power Design* va permettre de faire une modélisation de données, tout en créant des métadonnées (des données qui décrivent des données). « Destinée avant tout à l’univers IT, la console Power Design est également compréhensible pour les business unit. Il nous paraît en effet important que les utilisateurs au sein des services métiers puissent contribuer à "décrypter" les données », explique Didier Mamma.
Une fois les données modelées, il faut pouvoir organiser ses mouvements. La solution SAP Data Services entre en jeu puisqu’elle permet d’accélérer l'accès, la transformation et la fiabilité des informations de manière agile et sécurisée. « Cette solution permet d'intégrer, de transformer, d'améliorer et de diffuser des données fiables qui favorisent les processus de gestion critiques et les décisions avisées », remarque Didier Mamma. De son côté, SAP Information Steward va gérer le cycle de vie des données applicatives en faisant office de "cockpit de pilotage" ouvert aux utilisateurs métiers. La solution mesure la consistance et la fraîcheur des données et en fonction de KPI définit avec les métiers, les utilisateurs disposent d’indicateurs en temps réel. « Grâce à ces indicateurs disponibles en permanence, il est possible d’évaluer à quel niveau l’IT se situe par rapport aux besoins métiers. »
Enfin, les experts SAP ont tenu à préciser que de telles solutions ne peuvent réussir qu’à partir du moment où une conduite du changement est menée entre les métiers IT et les business unit. « Il est impératif que ces utilisateurs travaillent, non pas les uns à côté des autres, mais bien les uns avec les autres. En outre, la qualité de la donnée résulte d’un effort constant, le moindre ralentissement n’est pas permis », conclut Didier Mamma.

*Le ticket d’entrée de Power Design se situe aux alentours de 2 500 € pour une modélisation de base, pour un coût moyen proche des 5 000 €.