Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Protection des données face aux cyber-risques: les entreprises sont-elles conscientes des enjeux?

Publié le par

À l'heure du big data, les entreprises ont-elles bien pris la mesure de leurs responsabilités en matière de gestion des données personnelles? Le Lloyd's s'est intéressé à la perception de la cyber-sécurité par les chefs d'entreprise européens. Et les résultats sont plutôt inquiétants...

Si la problématique de la cyber-sécurité est remontée dans les priorités des entreprises au fil des attaques qui ont ponctué l'actualité, les répercussions potentielles d'un hack restent sous-estimées, selon l'étude "Faire face au défi de la cyber-sécurité" publiée par le Lloyd's en septembre 2016.

Alors que 92% des sondés ont subi une cyber-intrusion sous une forme ou une autre au cours des 5 dernières années, seuls 13% jugent que ces attaques pourraient leur faire subir des pertes commerciales. Or, l'entrée en vigueur du Règlement européen de protection des données, auquel toutes les entreprises faisant du business en Europe devront se conformer d'ici mai 2018, renforce les obligations en matière de protection des données personnelles. "Les entreprises qui gèrent des données sur les citoyens de l'Union européenne seront tenues de signaler les atteintes à la sécurité des données dans un délai de 72 heures à compter de leur survenance, souligne l'étude, et s'exposeront à des amendes pouvant aller jusqu'à 20 millions d'euros en cas de manquement à leur obligation de sécurité."

Alors qu'il ne reste qu'un peu plus d'un an pour se mettre en conformité avec le RGPD, 57% des chefs d'entreprise reconnaissent ne pas comprendre pleinement les éventuelles répercussions de ce règlement sur leur entreprise.

À lire aussi pour connaître en détail les obligations des entreprises en matière de protection des données personnelles:

Gestion des données personnelles: seulement 18 mois pour se mettre en conformité

[ITW] Me Sylvain Staub: "Mai 2018 arrivera très vite et il n'y aura pas de délai supplémentaire"