Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Relation start-up/grands groupes: la clarté des objectifs ne fait pas l'unanimité!

Publié le par

Susciter l'innovation est un enjeu majeur pour les acheteurs grands comptes, et c'est pourquoi ils ouvrent leurs appels d'offres aux start-up. Mais les acteurs de ces deux milieux sont-ils au diapason? Le Baromètre 2017 de la relation start-up/grands groupes fait le point sur leurs relations.

Start-up, grands groupes, deux mondes que tout oppose, mais qui collaborent de plus en plus. Le Baromètre de la relation start-up/grand groupe réalisé par Bluenove et Le Village by CA apporte un éclairage sur le regard que portent les représentants de ces deux types de structures sur leurs relations commerciales.

Des divergences de points de vue sur les délais, la clarté des objectifs et l'équilibre de la relation...

Parmi les divergences les plus frappantes, la perception des objectifs de collaboration. Jugés plutôt clairs, voire très clairs par 83% des grands groupes, ils restent pourtant peu clairs, voire pas clairs du tout pour 44% des start-up. Autre indicateur révélateur des différences dans les méthodes de travail: les délais d'exécution, jugés plutôt rapides, voire très rapides par une large majorité de grands groupes (60%), quand 40% des start-up les estiment plutôt lents, si ce n'est très lents. Enfin, alors que les grands groupes sont quasi unanimes sur l'équilibre de la relation, 85% la trouvant plutôt ou très équilibrée, les start-up montrent évidemment plus de réserves: moins de la moitié (46%) partagent ce point de vue.

... mais aussi des convergences sur la communication, la confidentialité et la bienveillance

Malgré ces divergences assez marquées, plusieurs points de convergences ressortent de ce baromètre. Ainsi, la communication est jugée globalement facile par les deux parties, seuls 15% des grands groupes la jugeant plutôt difficile. Côté start-up, elles sont tout de même un tiers à l'estimer encore plutôt difficile, voire très difficile. Les deux parties s'accordent plus sur la perception de la confidentialité et de la bienveillance dans les relations, qui sont jugées globalement satisfaisantes des deux côtés.

5 recommandations des start-up aux grands groupes qui les sollicitent dans le cadre d'une collaboration

  1. Donner l'accès aux bonnes personnes
  2. Clarifier les objectifs
  3. Faciliter les démarches
  4. Accélérer le rythme de décision
  5. Adapter les délais de paiement

Source: Baromètre 2017 de la relation start-up/grand compte