Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaStratégie : 5 dirigeants de PME expliquent leur opération de croissance externe

Publié le par

Le rachat d'entreprises est certainement la solution la plus rapide pour faire croître sa PME. C'est en tout cas la solution choisie par ces cinq chefs d'entreprise. Retour d'expériences, positives comme négatives.

"J'ai utilisé l'affacturage pour financer l'opération"

Cinq ans après le rachat de KDB Isolation par XL Mat, deux sociétés spécialisées dans la conception, la fabrication et la commercialisation de matériaux innovants en isolation thermique et acoustique, Bertrand Laferrère ne regrette pas l'opération de croissance externe, malgré ses inquiétudes face à la conjoncture. Les deux entreprises commercialisent des isolants minces réflecteurs et se complètent, l'une distribuant ses produits en grandes surfaces de bricolage, tandis que l'autre, KDB Isolation, s'adresse aux négoces et aux artisans.

Au moment de la cession, KDB Isolation perd environ 100 000 euros par mois. "Il fallait arrêter l'hémorragie", soupire le dirigeant. L'entreprise, en difficulté, acquise à bas prix, a dû être restructurée. "Nous avons réduit les effectifs, notamment l'équipe commerciale jugée trop nombreuse au regard d'un chiffre d'affaires en baisse, et réorganiser la force de vente pour la fusionner avec celle de XL Mat", témoigne Bertrand Laferrère. "J'ai mis le compte client en affacturage pour financer la restructuration", poursuit-il.

Deux ans plus tard, le dirigeant a fermé le site de KDB à Nantes et rapatrié les services dans les locaux de XL Mat, en Savoie. Un déménagement qui a conduit des salariés à quitter l'entreprise. "Ils n'ont pas souhaité nous suivre, mais je les avais prévenus un an auparavant, cela s'est bien passé", ajoute le dirigeant. Pour lui, le risque pris était réel, mais cerné.

XL Mat et KDB Isolation

Activité : conception de produits pour l'isolation
Lieu : Gilly-sur-Isère (Savoie)
Dirigeant : Bertrand Laferrère, président, 62 ans
Statut juridique : SAS
Effectif : 20 salariés
CA 2016 : 7 M€

[Dossier] Croissance externe : un coup d'accélérateur pour votre PME

Repenser la dématérialisation comme une opportunité