Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaLes petits secrets du succès de 5 grands champions

Publié le par

De Criteo à Sarenza ou O2, découvrez les stratégies gagnantes de patrons français qui ont transformé leur "gros chat en petit tigre", selon la formule d'Yvon Gattaz. Des recettes à consommer sans modération.

" Renforcer notre offre par le haut "

En France, une cheminée sur deux est équipée d'un conduit métallique Poujoulat, une marque vieille de plus d'un demi-siècle. C'est en s'internationalisant et surtout en diversifiant ses activités que cette PME familiale est devenue un groupe de 1 400 salariés en à peine quinze ans.

" Au début des années 2000, nous avons commencé à fabriquer aussi des cheminées industrielles, explique Frédéric Coirier, président du directoire de Poujoulat. Il s'agissait de renforcer notre offre par le haut. Mais lorsque nous nous sommes lancés en 2007 dans le combustible bois, en bûchettes et en granulés, la logique était très différente. Nous sommes partis du constat que la distribution du bois de chauffage se faisait toujours de manière ancestrale, artisanale... Nous avons voulu révolutionner ce marché en apportant une traçabilité, une régularité et des process qui optimisent le rendement ". Et c'est ainsi que Poujoulat a lancé deux nouvelles marques : Woodstock pour la distribution "grand public" en magasin, Crépito pour la livraison à domicile. Et le chiffre d'affaires du groupe a logiquement flambé, passant de 45 M€ il y a 15 ans à 200 M€.

POUJOULAT
Activité : Fabrication de conduits de cheminées métalliques et de cheminées industrielles, découpe et distribution de combustible bois.
Siège : Saint-Symphorien (Deux-Sèvres)
Dirigeant : Frédéric Coirier, 41 ans
Forme juridique : SA (Création en 1950)
Effectif : 1 400 salariés
CA 2014 : 200 M€


Mot clés : Eti

Joël Rumello

[Tribune] Actions gratuites : les allégements bienvenus de la Loi Macron

M&A : la France à la traine au niveau mondial