Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse pour directeur financier (semaine du 8 septembre)

Publié le par

Interdiction des levées de fonds en cryptomonnaie en Chine, utilisation de l'intelligence artificielle dans les recrutements et la mise en conformité au RGPD, et le retour de la menace Locky sont au programme de cette revue de presse.

Revue de presse pour directeur financier (semaine du 8 septembre)

La Chine interdit les levées de fonds en cryptomonnaies

Alors que nous évoquions en début de semaine le développement des initial coin offerings (ICO) en France, les autorités chinoises ont décidé d'interdire ces levées de fonds réalisées en cryptomonnaies, peu régulées et qui rencontrent un grand succès. Ces ICO permettent notamment à des start-up de lever des millions de dollars très rapidement: en France, les start-up de la blockchain ont levé depuis un an 2,4 fois plus d'argent via les ICO que grâce aux fonds de capital-risque. La décision de Pékin vise à mieux contrôler les risques financiers, face au succès de ces ICO qui inquiètent de plus en plus les autorités boursières mondiales.

>> Lire l'article sur le site des Échos: "La Chine interdit les levées de fonds en cryptomonnaies"

Recrutement: Unilever mise sur l'intelligence artificielle

Passer un entretien vidéo à distance avec... une intelligence artificielle. C'est l'épreuve étonnante à laquelle doivent se soumettre les candidats qui postulent chez le géant de la grande consommation Unilever. L'IA analyse les traits et la gestuelle du postulant tandis qu'il répond aux questions. À la clé: gain de temps et amélioration de la diversité.

>> Plus de détails sur cette initiative dans l'article du site Usbek & Rica: "Unilever pré-sélectionne ses salariés grâce à une intelligence artificielle"

RGPD: et si l'intelligence artificielle venait à votre secours?

La mise en conformité avec le règlement européen de protection des données avant le 25 mai 2018 vous fait l'effet d'une tâche titanesque, voire insurmontable? Le CEO de ThoughtRiver, spécialisée dans le domaine de l'intelligence artificielle, estime que le recours IA faciliterait la mise en conformité, notamment grâce à ses capacités d'analyses rapide du big data pour identifier rapidement les risques en matière de protection des données personnelles. Mais difficile de mettre en place un tel dispositif en moins de 10 mois!

>> Lire l'article (en anglais) sur le site Global Legal Post: "How artificial intelligence can help solve GDPR issues"

Cybersécurité: Locky n'a pas fini de nous inquiéter

Cauchemar des DSI, le ransomware Locky disparaît et revient à intervalles réguliers. Avec, à chaque fois, des dégâts coûteux pour les entreprises touchées. Après de nombreux cas en 2016, Locky a entièrement disparu en décembre 2016 puis est revenu début 2017, mais avec une plus faible diffusion. Une "pause" qui cachait en fait une phase d'amélioration et de développement du malware: en août 2017, 23 millions de mails contenant Locky ont été envoyés en seulement 24h. Comment évolue cette menace? Comment se protéger? Retrouvez l'analyse du sujet sur le site Zdnet.

>> Lire l'article sur le site Zdnet: "Ransomware Locky: pourquoi revient-il à nouveau?"

La rédaction