Mon compte Devenir membre Newsletters

Réglementation financière européenne: le rapport 2014 de Finance Watch

Publié le par

Finance Watch, association qui défend l'intérêt général dans la réglementation financière, publie aujourd'hui son rapport annuel 2014. Et estime que le secteur financier emploie pas moins de 1.700 lobbyistes à Bruxelles.

Réglementation financière européenne: le rapport 2014 de Finance Watch

Finance Watch, association qui revendique de défendre l'intérêt général dans la réglementation financière*, a publié son rapport annuel 2014 mercredi 3 juin 2015. Il comprend, après des éléments sur la vie-même de cette structure, un récapitulatif des questions principales au coeur des débats européens auxquels Finance Watch a participé cette année (Structure des banques, Better Regulation, Union bancaire ou encore Shadow Banking).

Lire le rapport (en anglais)

Selon une étude menée en 2014, "le secteur financier emploie pas moins de 1.700 lobbyistes à Bruxelles et dépense au moins 120 millions d'euros par an en vue d'influencer l'Union Européenne et d'assouplir la réglementation financière, une somme 30 fois plus importante que celle dont dispose les autres parties prenantes. Ce montant repose sur une estimation prudente et les chiffres réels sont probablement bien plus élevés".

*A propos de Finance Watch

Les engagements: Finance Watch dispose d'un budget total d'environ 1,9 million d'euros, a été créé en toute indépendance et n'est aucunement lié au secteur financier ou à des partis politiques. Selon le secrétaire général, Christophe Nijdam, "le déséquilibre considérable constaté actuellement entre le lobbying du secteur financier et la société civile demeure un sérieux problème. C'est précisément là que Finance Watch entre en scène : notre mission consiste à nous assurer que les points de vue de la société civile et de l'intérêt général sont bien pris en compte par les décisionnaires. "