Mon compte Devenir membre Newsletters

Maitrise des risques, investisseurs, coûts : oui , la RSE contribue à la performance de l'entreprise!

Publié le par

Et si la RSE (responsabilité sociétale pour les entreprises) se traduisait par une amélioration de la compétitivité ? Cette thèse, souvent avancée par les économistes, vient de trouver un nouveau soutien avec la publication d'une étude de Paris Europlace.

Maitrise des risques, investisseurs, coûts : oui , la RSE contribue à la performance de l'entreprise!

Les entreprises, sociétés de gestion, investisseurs institutionnels ainsi que les banques, sont de plus en plus sensibilisés aux problématiques de RSE et d'ISR. Telle est la conclusion de l'enquête menée par la Commission Finance durable de Paris Europlace, dont les résultats ont été publiés le 20 janvier 2015. Selon les 69 émetteurs et investisseurs interrogés, les politiques RSE contribuent à la performance globale de l'entreprise, notamment grâce à une meilleure maîtrise des risques. Autre avantage de ces politiques : elles contribuent à la performance globale de l'entreprise grâce aux gains d'appels d'offre et aux revenus générés par les " produits RSE ". Les politiques RSE favorisent en outre l'arrivée de nouveaux investisseurs, et permettent la réduction des coûts, notamment grâce à la maîtrise des consommations en eau et en énergie, et de la production de déchets.

Agences de notation : un bilan en demi-teinte

L'étude de Paris Europlace montre par ailleurs que la reconnaissance des démarches RSE est jugée essentielle par les entreprises. Dans ce cadre, le rôle des agences de notation extra-financière est déterminant, bien que leur travail ne soient pas exempt de critiques. En cause, le manque de transparence et de fiabilité des démarches, les méthodologies trop hétérogènes et opaques, ou encore le manque de suivi.

Depuis la loi Grenelle 2, les entreprises de plus de 500 salariés sont tenues de réaliser un reporting extra-financier via le rapport de gestion présenté au Conseil d'administration et à l'Assemblée générale. Le texte impose également un principe de vérification par un tiers indépendant.

Retrouvez ici notre dossier spécial sur la RSE.