Mon compte Devenir membre Newsletters

Exportations: sur quels pays émergents miser?

Publié le par

Après plusieurs années de crise, certains pays émergents pourraient voir leurs exportations décoller à nouveau dans les années à venir. L'expert en assurance-crédit à l'international Coface a passé au crible la situation de 34 pays.

Exportations: sur quels pays émergents miser?

Chili, Pologne, Thaïlande et République tchèque, les phénix de demain? Selon la dernière étude consacrée aux pays émergents par Coface en mars 2016, ces pays sont les seuls, parmi les 34 étudiés, qui pourraient connaître un redémarrage rapide de leurs exportations, après avoir vu leur croissance divisée par 2 entre 2010 et 2015. Des crises semblables ont déjà été observées au cours des années 90, et s'étaient conclues par une reprise rapide de l'activité.

Afin de déterminer si un tel "miracle du phénix" est envisageable dans les années à venir, Coface a analysé la situation de 34 pays émergents au travers de 3 critères essentiels:

  • des gains compétitivité-prix réamorcés grâce à la dépréciation de la devise du pays en 2013;
  • la capacité d'endettement des entreprises;
  • un niveau de risque politique modéré

Il en ressort que seuls le Chili, la Pologne, la Thaïlande et la République tchèque présentent aujourd'hui des conditions satisfaisantes sur ces 3 points pour voir leurs exportations redémarrer dans un avenir proche. À l'inverse, la Chine, l'Arabie Saoudite, l'Égypte et l'Équateur sont considérés par Coface comme des pays très à risque, avec des devises qui se sont significativement appréciées depuis 2013 et un niveau de risque politique élevé.

Pour aller plus loin, consultez l'article "La Pologne vue par la Coface ? sur la voie de l'amélioration"