Mon compte Devenir membre Newsletters

Entreprises de taille moyenne : cap sur l'investissement

Publié le par

Selon une récente étude d'Ellisphere, les ETM (entreprises de taille moyenne), occupent une place primordiale dans les économies européennes. Après une gestion prudente de la crise qui leur a assuré une certaine stabilité financière, ces entreprises ont aujourd'hui le champ libre pour investir...

Entreprises de taille moyenne : cap sur l'investissement

Les ETM, ou entreprises de taille moyenne, regroupent les entreprises dont le chiffre d'affaires est compris entre 30 et 250 millions d'euros. Celles-ci restent globalement créatrices d'emplois en Europe, et leur contribution à l'économie reste très importante, selon les conclusions d'une étude de l'observatoire des entreprises d'Ellisphere publiée fin octobre. " Assez petites pour être indépendantes et assez grandes pour être fortes, les ETM cumulent plusieurs atouts ", analyse Ellisphere : " une vision patrimoniale à long terme, une éthique forte et une bonne adaptabilité à la conjoncture économique. "


Risques calculés

Selon cette étude, menée auprès de 2 145 ETM, l'évolution du résultat financier sur le cycle 2008-2013 montre que sur le plan stratégique, elles ont pris des risques calculés et ont refusé les endettements risqués, préférant autofinancer leurs investissements lorsqu'elles le pouvaient. Leur politique de financement est restée prudente car faute de visibilité sur les carnets de commande, elles ont préféré différer leurs investissements et ne pas s'endetter. Une stratégie qui les laisse dans une position forte aujourd'hui. " Le résultat financier, qui est l'indicateur de leur politique de financement, est resté soit équilibré, soit positif dans des activités dont la plupart sont capitalistiques ", précise le spécialiste de l'information d'entreprises. En 2013, ce résultat financier confirme la faiblesse des charges financières des ETM.


Une surface financière propice aux investissements

Selon Ellisphere, les PME et ETI françaises disposent aujourd'hui d'une surface financière suffisamment élargie pour investir. " Des solutions peuvent être trouvées pour rester à la fois compétitives et productives, résume l'étude. Pour le spécialiste de l'information d'entreprise, le surplus de liquidité qui existe aujourd'hui sur les marchés financiers constitue justement une opportunité que ces ETM devraient " rapidement saisir ". En effet, leur capacité de remboursement est peu altérée et est de nature à supporter un financement à moyen et long terme, en phase avec leur stratégie de développement.


La situation plus robuste des ETM aujourd'hui est corroborée par une récente étude de GE Capital, portant également sur les ETM. Selon celle-ci, l'accès au financement, qui ressortait l'an dernier comme une préoccupation majeure pour 22% des chefs d'entreprises de taille moyenne, a disparu cette année du top 10 des sujets les plus importants.