Mon compte Devenir membre Newsletters

Combien coûte la fraude ?

Publié le par

Détournement d'actifs, escroquerie, cyber-criminalité : la fraude touche aujourd'hui tous les secteurs et toutes les tailles d'entreprises. Mais combien coûte-t-elle ?

Combien coûte la fraude ?

PME ou multinationale : toutes les entreprises, ou presque, sont régulièrement confrontées à des tentatives d'escroquerie. Selon un baromètre sur la lutte contre la fraude publié par le groupe d'audit et de conseil Grant Thornton, ce sont pas moins de 77% des entreprises qui ont été confrontées à un cas de fraude au cours des cinq dernières années. Si les possibilités de prévention et de détection sont de plus en plus efficaces, les escrocs sont également de mieux en mieux organisés, et la fraude demeure un véritable fléau qui peut prendre des formes très diverses.

La cyber criminalité en tête des préoccupations

D'après le document de Grant Thornton, la typologie de fraude qui inquiète le plus les entreprises est la cyber criminalité : 69% des répondants se disent préoccupés par ce risque. Suivent la planification comptable et financière à 53%, puis les détournements d'actifs (51%) et l'escroquerie (49%). Le blanchissement et les abus de biens sociaux sont cités à 27%, et le favoritisme à 23%.

Seul un quart des entreprises déclare avoir évalué le coût de la fraude selon l'étude de Grant Thornton. S'il est très majoritairement évalué à moins de 1% du chiffre d'affaires, il s'envole pour quelques entreprises pour atteindre jusqu'à 10% du CA dans certains cas. " Le niveau de préoccupation ne traduit pas uniquement une dimension économique et financière, mais également, comme toujours dans la fraude, les risques liés à la réputation et à l'image de l'entreprise ", souligne Grant Thornton. L'an dernier, une étude de PwC estimait qu'un tiers des entreprises françaises avait subi une fraude de plus de 100 000 dollars.