Mon compte Devenir membre Newsletters

" J'ai choisi une agence de communication financière ": le témoignage de Marie de Lauzon, secrétaire générale de Voltalia

Publié le par

Coté sur Euronext depuis juillet 2014, Voltalia, producteur d'énergies renouvelables, se doit de communiquer auprès des investisseurs et des analystes financiers. Sa secrétaire générale, Marie de Lauzon, décide alors de se faire épauler par une agence spécialisée en communication financière.

' J'ai choisi une agence de communication financière ': le témoignage de Marie de Lauzon, secrétaire générale de Voltalia

Une cotation boursière apporte beaucoup de changements. Et le volet communication en fait partie ! Lorsque, en juillet 2014, Voltalia, producteur d'énergies renouvelables, fait son entrée sur Euronext, se pose rapidement la question de la communication financière. " Bien traiter les investisseurs et les analystes est primordial pour nous, notre cotation boursière représentant un enjeu important " résume Marie de Lauzon, secrétaire générale de Voltalia. Cette dernière, dotée de plusieurs casquettes, ne dispose pas de suffisamment de temps. Et, afin de faire les choses au mieux, elle préfère se faire accompagner d'experts en la matière : " Notre introduction sur Euronext a changé beaucoup de choses : contraintes réglementaires, relations avec des analystes et des investisseurs... Il nous fallait un partenaire spécialiste de la communication financière ", insiste Marie de Lauzon.

Une mission test

La secrétaire générale mène une réflexion approfondie sur le profil d'agence recherchée : une expertise en communication financière mais également un contact privilégié avec les investisseurs. " Et pas seulement un carnet d'adresses mais une relation continue avec les investisseurs, afin de connaître leurs problématiques et de savoir comment leur parler ", précise-t-elle. Plusieurs agences sont identifiées. Chacune est appelée pour connaître sa vision de la stratégie de Voltalia. L'agence Actifin sort du lot. " Les autres candidats avaient moins bien compris ce qui était en jeu ", résume Marie de Lauzon.

Marie de Lauzon, secrétaire générale de Voltalia


Débute alors un long processus de sélection pour Actifin : la secrétaire générale veut être sûre de son choix. Tout d'abord, l'agence est testée via une première mission, pour se rendre compte concrètement de leur mode de fonctionnement : présentation aux analystes avec coaching sur la prise de parole et rédaction de communiqués. " Cette mission test s'est très bien passée : Actifin a très bien compris les enjeux de Voltalia ", rapporte Marie de Lauzon. Ensuite, Marie de Lauzon appelle les clients de l'agence, sans nécessairement prévenir cette dernière auparavant. " Cela m'a permis d'obtenir de bons retours quant à leur façon de travailler ", explique Marie de Lauzon.

Relation de confiance

Enfin, la secrétaire générale demande à rencontrer l'équipe, les personnes qui travailleront concrètement pour Voltalia. " Nous souhaitons que la relation avec les prestataires externes soit de même qualité que si ces personnes travaillaient en interne. Nous voulons la même transparence et la même honnêteté ", indique Marie de Lauzon.

Tout au long de ce processus, l'expertise d'Actifin fait mouche. Un contrat vient donc d'être noué en avril dernier. L'agence de communication financière se charge désormais des présentations aux analystes et aux investisseurs, des communiqués de presse... Mais aussi d'autres sujets, plus ponctuels. Comme la présentation ad hoc à des investisseurs en particulier. " Il n'est pas rare que je leur pose des questions pour avoir leur avis d'experts de la communication... même sur des sujets de communication interne !", raconte Marie de Lauzon qui souligne la réelle relation de confiance qui s'est nouée.

Repères :

Raison sociale : Voltalia

Activité : Producteur d'énergies renouvelables

Forme juridique : SA

Date de création : 2004

Siège : Paris

Dirigeant : Sébastien Clerc

Effectif (au 31/12/2014): 102 salariés

CA 2014 : 27,6 millions d'euros (+48%)

Résultat net 2014 (part du groupe): +4,5 millions d'euros

Mot clés :

Eve Mennesson