Mon compte Devenir membre Newsletters

Attirer les bons profils: la région compte pour définir les "bons" critères

Publié le par

Fed Finance, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la finance, vient de publier son étude nationale " Recrutement en comptabilité et finance : attirer, rémunérer, fidéliser ". Réalisée auprès de 2 023 candidats, elle permet d'y piocher des idées pour attirer les meilleurs profils.

Attirer les bons profils: la région compte pour définir les 'bons' critères

Recruteurs, boostez les salaires si vous souhaitez attirer les meilleurs profils. C'est un des enseignements que nous livre l'étude nationale du cabinet de recrutement Fed Finance " Recrutement en comptabilité et finance : attirer, rémunérer, fidéliser ".




La rémunération est en effet citée comme critère numéro 1 dans le choix d'un poste (79% des répondants). Et si 68% des répondants estiment que les rémunérations proposées par les offres sont en adéquation avec leur profil, il existe des disparités en fonction du niveau d'expérience : 78 % possédant entre 1 et 5 ans d'expérience estiment que les rémunérations proposées sont justes, les candidats présentant une expérience entre 21 et 30 ans sont 59 % à considérer les salaires proposés moins élevés que ceux espérés. Il semblerait donc que pour attirer des profils seniors, un effort soit à faire sur les salaires.

Au niveau régional, peu de disparités observées par rapport à la moyenne nationale. Cependant, les candidats de la région PACA sont 35 % à déplorer des rémunérations moins élevées que celles espérées compte tenu de leur profil.







Bien situer son entreprise

Les autres critères prioritaires d'attractivité cités par les sondés sont les perspectives d'évolution (74%) et la situation géographique (65%).

Dans la région Nord, le critère de perspectives d'évolution dépasse même celui de la rémunération (76% contre 74% pour la rémunération). Ce critère n'est donc pas à prendre à la légère pour attirer les meilleurs profils, qui y sont sensibles en grande majorité.

Côté situation géographique, ce critère est encore plus important pour toucher les profils seniors : au-delà de 30 ans d'expérience, les candidats y sont plus sensibles qu'à la rémunération (80% contre 77% pour la rémunération).

Mais aussi en province : en PACA et dans l'Ouest, le critère de la situation géographique de l'entreprise se place en deuxième position, devant les perspectives d'évolution offertes. Les candidats de ces régions confirment que la distance entre leur domicile et leur lieu de travail est un critère prédominant dans le choix d'un poste. D'où la nécessité de situer son entreprise proche des zones d'habitation à forte densité, surtout en province.

Donner envie

Le critère de choix d'un poste cité en quatrième position, par 33% des sondés, est l'envie de travailler avec la personne qui vous a recruté(e). Un critère qui prend encore plus d'importance à partir de 11 ans d'expérience : il est cité par 40% à 45% des répondants, en fonction des années d'expérience.

Lors des entretiens d'embauche il faut donc séduire les candidats, notamment les plus expérimentés, afin de leur donner envie de travailler à vos côtés.