Mon compte Devenir membre Newsletters

Loi Travail : le point de vue du Daf/DRH de Guy Hoquet l'immobilier

Publié le par

" Se tenir informé en temps réel, anticiper mais pas trop puisqu'on attend certains décrets ", tel est le premier conseil de Franklin Evraert est à la fois Daf et DRH de Guy Hoquet l'immobilier qui décerne des bons points au compte personnel d'activité notamment.

Loi Travail : le point de vue du Daf/DRH de Guy Hoquet l'immobilier

A la fois Daf et DRH de Guy Hoquet l'immobilier, Franklin Evraert gère aussi le juridique et les achats de cette franchise de 480 agences, filiale de Nexity spécialisée dans les prestations immobilières. Il est donc directement concerné par bon nombre de dispositions de la loi Travail. " Je?suis obligé de me tenir informé en temps réel ", souligne-t-il. Et il reste encore beaucoup d'incertitudes : " On attend les décrets d'application pour voir comment tout cela va se mettre en place. On essaie d'anticiper, mais pas trop non plus. " (NDLR: pour faire le point sur les décrets déjà parus et ceux manquants à date, c'est ici)

En tant que directeur des ressources humaines, Franklin Evraert mise beaucoup sur la formation continue. Il met en oeuvre chaque année 5 000 jours de formation pour les 1 800 collaborateurs de l'enseigne. À ce titre, il considère le compte personnel d'activité (CPA) mis en place par la loi Travail comme une avancée. Ce dispositif intègre le compte personnel de formation, le compte personnel de prévention de la pénibilité et un nouveau compte d'engagement citoyen. " Quand on incite les salariés à se former, c'est toujours un point positif. Nous constatons que les agences où le personnel est le mieux formé sont également les plus performantes. Regrouper plusieurs éléments au sein d'un même compte est une réelle simplification. "

"Le compte personnel d'activité mis en place par la loi Travail? Inciter les salariés à se former, c'est toujours un point positif".

Franklin Evraert, Daf et DRH de Guy Hoquet l'immobilier











Le Daf voit également d'un bon oeil la réforme du licenciement économique, qui doit apporter davantage de flexibilité en matière de ressources humaines. " Tout ce qui va dans ce sens est un "plus" pour l'entreprise. Sur l'ensemble de nos agences, nous recherchons chaque année entre 300 et 500 collaborateurs. Il y a du turnover. Apporter de la flexibilité, c'est faciliter la circulation. "

Reste un point problématique pour Franklin Evraert. L'article 64 de la loi Travail qui vise à encadrer le dialogue social au sein des réseaux de franchises. Désormais, tout franchiseur employant plus de 300 salariés devra mettre en place une instance de dialogue social commune à l'ensemble du réseau. Celle-ci ne devrait avoir essentiellement qu'un rôle d'information. Mais, là encore, le Daf nage en plein flou. " On attendra les décrets d'application. "


REPÈRES

Raison sociale : Guy Hoquet l'immobilier

Activité : prestations de services autour de l'immobilier

Forme juridique : SA

Siège social : Gentilly (94)

Dirigeant : Fabrice Abraham

Daf et DRH : Franklin Evraert

Création : 1954

Effectif 2015 : 1 800 salariés

CA 2016 : 125?M€