Mon compte Devenir membre Newsletters

Finance d'entreprise en 2015 : faveur aux postes à haut potentiel et aux expertises ciblées

Publié le par

Depuis un an, l'activité de recrutement dans les métiers de la finance a redémarré, mettant fin à 18 mois d'atonie. Les profils haut de gamme sachant de positionner comme des business partners ont particulièrement la cote.

Finance d'entreprise en 2015 : faveur aux postes à haut potentiel et aux expertises ciblées

La dernière étude de rémunération de Robert Walters trace de belles perspectives pour les mois à venir. " L'année 2015 devrait être placée sous le signe de la croissance avec des opportunités plus nombreuses pour l'ensemble des fonctions financières valorisées par une hausse de 5 à 10 % de leur rémunération ", résume Laurent de Bellevue, directeur associé.


Relance globale des recrutements

L'activité du recrutement dans les métiers de la finance a redémarré il y a un an sur les profils à fort potentiel (auditeurs internes, consolideurs...), mettant un terme à 18 mois d'atonie. Une vague d'embauches initiée par les grands groupes et qui s'est traduite par une hausse des salaires de l'ordre de 10 % selon Robert Walters. " Le mois de juillet a confirmé ce rebond avec une relance globale des recrutements pour anticiper la rentrée ", précise l'étude.

Si les compétences techniques restent incontournables, les entreprises recherchent surtout des profils de financiers " capables de s'imposer comme de véritables business partners, notamment pour les postes de généralistes expérimentés comme les Daf ou les contrôleurs financiers ". En clair, les candidats devront pouvoir démontrer leur utilité stratégique au service de la performance économique de l'entreprise.


Postes à haut potentiel

" L'accent sera mis sur les postes à haut potentiel, internationaux, bilingues et mobiles, en contrôle financier, direction comptable, direction consolidation et direction financière ", souligne l'étude. A Lyon, les responsables de consolidation, contrôleurs financiers site et Daf de business unit devraient être particulièrement convoités cette année. Toutefois avec un niveau de salaire bien moindre qu'à Paris (110 à 165 k€ pour un CFO expérimenté contre 180 à 300 k€ en région parisienne).

En matière de management de transition, l'année 2015 sera marquée par la recherche d'expertises ciblées, notamment dans les domaines de la fiscalité des prix de transfert, les problématiques de douane ou le développement numérique. L'an passé, le contexte économique difficile a tiré à la hausse la demande de profils financiers et RH, en particulier dans l'industrie.