Mon compte Devenir membre Newsletters

[Spécial nouvelles formes d'emploi] Intérim et CDI intérimaire: plus sûr mais plus cher

Publié le par

Entré en vigueur en 2014, le CDI intérimaire a franchi la barre des 20 000 CDI signés à l'été 2017. Un début encourageant mais encore modeste, pour ce dispositif qui concerne à ce jour moins de 3% des effectifs de l'intérim en France.

[Spécial nouvelles formes d'emploi] Intérim et CDI intérimaire: plus sûr mais plus cher

Afin de vous éclairer sur les différentes possibilités d'emploi existantes, cette semaine, nous allons passer en revue une nouvelle forme d'emploi par jour, avec une évaluation de son niveau de risque. Au programme: micro-entreprise, intérim et CDI intérimaire, portage salarial et le CDI projet. Fonctionnement, avantages, risques: pour tout savoir sur les nouvelles formes d'emploi!

Le CDI intérimaire garantit au travailleur un salaire entre deux missions, celui-ci étant payé par l'agence d'intérim qui l'emploie. "Les entreprises de travail temporaire éprouvent des difficultés à trouver ou à fidéliser certains profils qui préfèrent trouver un emploi salarié stable ou s'installer comme indépendants. Pour les attirer ou les fidéliser, le CDI intérimaire peut être une solution intéressante pour les entreprises de travail temporaire", explique Mamadou Bah, directeur technique et développement chez Ayming.

Niveau de risque: modéré

L'existence du CDI intérimaire limite également les risques de requalification d'un contrat de mission en CDI. "En théorie, l'entreprise utilisatrice est protégée du fait qu'elle n'est pas l'employeur, précise Me Éric Rocheblave, avocat spécialiste en droit du travail. Mais un contentieux aux prud'hommes peut tout de même conduire à requalifier la relation de travail." Cependant, l'intérêt du recours à l'intérim reste limité par son orientation historique encore très marquée vers les métiers à bas salaire et les "cols-bleus".

Par ailleurs, certains spécialistes restent sceptiques. "Je ne pense pas que le CDI intérimaire devienne l'alpha et l'oméga, dans la mesure où les entreprises de travail temporaire sont amenées à prendre un risque lors de la période d'intersession entre deux ­missions", estime Patrick Levy-Waitz, président du groupe Missioneo, spécialiste de la mise en relation entre entreprises et experts indépendants. Me Éric Rocheblave souligne, pour sa part, le coût plus élevé de l'intérim du fait de la relative sécurité pour l'entreprise cliente.

Yann Petiteaux