Mon compte Devenir membre Newsletters

" J'accompagne le virage culturel lié à la nouvelle dimension internationale de l'entreprise " Olivier Jolland, directeur général en charge des finances, Tessi

Publié le par

Une acquisition en Espagne et une en Suisse en l'espace de quelques mois ! Après quatre décennies franco-françaises, l'entreprise spécialisée dans le traitement de flux Tessi, entame résolument son internationalisation.

' J'accompagne le virage culturel lié à la nouvelle dimension internationale de l'entreprise ' Olivier Jolland, directeur général en charge des finances, Tessi

" C'est un changement important de perspective et de dimension ", affirme Olivier Jolland pour décrire la stratégie de croissance externe internationale de Tessi. Aux manettes des finances du groupe depuis 2001, et son introduction en Bourse, le jeune quadragénaire a été partie prenante de la croissance fulgurante de la PME grenobloise qui a, depuis, multiplié ses revenus par 7, et affirmé son leadership dans l'activité de traitement de flux documentaires et des moyens de paiement en France. " Pour accompagner cette croissance, il a fallu structurer la direction financière avec une volonté très forte de centralisation des fonctions " corporate " ", se rappelle Olivier Jolland qui chapeaute aujourd'hui une équipe de 110 personnes en charge de tout le spectre des comptabilités, de la trésorerie, du reporting et du système d'information corporate, en plus d'un important pôle juridique. Les sujets M&A, quant à eux, restent la prérogative de la direction générale et du CFO, qui en gèrent les aspects stratégiques et en délèguent les tâches opérationnelles d'audit à des conseils spécialisés.

Olivier Jolland, directeur général en charge des finances, Tessi

Il faut dire que la politique de croissance externe de Tessi a connu des rythmes variables ces dernières années, avec des phases de rachats frénétiques, surtout au milieu des années 2000 et des périodes plus calmes où l'entreprise familiale prenait le temps de digérer ses nouvelles filiales et d'en réussir l'intégration. " Au fur et à mesure de nos acquisitions françaises, nous avons toujours veillé à centraliser les fonctions support, ce qui n'est plus possible pour les opérations à l'international ", témoigne Olivier Jolland.

Évolution du socle commun

En rachetant en mai 2014 la société espagnole Graddo, spécialisée dans le BPO pour le secteur bancaire, ce sont plus de 700 nouveaux collaborateurs que Tessi embarque dans l'aventure. Et en récidivant avec le spécialiste suisse de la gestion numérique des documents Gdoc en décembre dernier, il s'adjoint une soixantaine de collaborateurs répartis sur quatre sites européens. " Cela suppose une évolution de notre socle commun pour intégrer les enjeux de nos filiales internationales et les fédérer autour d'un même référentiel. Il s'agit là d'un véritable virage culturel pour une société comme la nôtre, qui a bâti jusque-là sa croissance dans les frontières de l'Hexagone ", poursuit le directeur financier de Tessi.

Première étape de ce chantier de transformation : former les nouvelles filiales internationales aux attentes de la direction financière en termes de reporting, de pilotage et de conformité au référentiel du groupe. Une mission que le CFO endosse avec délicatesse pour ne pas enfermer ces nouvelles équipes dans un carcan trop rigide mais plutôt susciter leur adhésion à la culture de leur nouvelle entreprise: " Cela demande beaucoup de communication pour perturber le moins possible leur quotidien et gérer la transition en douceur. " S'il est trop tôt pour savoir si la greffe a pris sur le long terme, le CFO peut d'ores et déjà se féliciter des premiers fruits récoltés auprès de la filiale espagnole qui a connu une croissance spectaculaire depuis qu'elle a rejoint le giron de Tessi, puisque ses revenus ont augmenté de plus de 40% en un an !

Repères :

Raison sociale : Tessi

Activité : traitement des flux d'information

Forme juridique : SA

Date de création : 1971

Siège : Grenoble

P-DG : Marc Rebouah

Effectif 2014 : 4200 salariés

CA 2014 : 247,2 M€

Résultat net 2014 (part du groupe) : 18,4 M€