Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaQuatre serious games pour améliorer les performances de ses équipes

Publié le par

Que ce soit pour booster ses ventes ou développer sa créativité, sous la forme d'un jeu en ligne ou d'un jeu de plateau, les serious games peuvent aider les forces de vente comme les managers à renforcer leurs compétences. ActionCo vous donne quatre idées pour former vos équipes de façon ludique.

VTS Editor, pour créer soi-même ses scénarios

L'éditeur Serious Factory propose VTS Editor, un logiciel de simulateur d'entrainement qui permet de créer soi-même des scénarios de jeux dans plusieurs domaines : vente en face à face en téléphonie mobile, en concession automobile, en agence immobilière, en call center, mais aussi dans l'univers de la relation client client par Skype, des présentations commerciales ou encore des traitements des objections.

Pas besoin de posséder des compétences informatiques poussées, le logiciel permet de construire un scénario avec une ou plusieurs scènes, et un ou plusieurs personnages. Il fournit des bibliothèques de personnages et de décors, mais il est également possible d'en ajouter en intégrant des photos, par exemple si l'on veut que le simulateur se déroule dans sa propre agence. Il est possible d'intégrer des médias (vidéos...) aux décors, et de mettre à jour les jeux pour les adapter à la réalité du département commercial.

Le jeu comporte une partie d'aléatoire : le client virtuel en face du commercial ne réagira pas tout le temps de la même façon. Et l'interaction est conçue pour être naturelle : quand un commercial apporte une réponse qui n'est pas satisfaisante, il peut se rattraper auprès du client durant la suite de l'entretien. Il est également possible de faire appel à un coach virtuel durant le jeu.

Durée : 15 minutes par module

Prix : 179 euros par mois et par utilisateur pour une licence annuelle

Plus d'informations ici : https://www.seriousfactory.com/virtual-training-suite/pour-quoi-faire/

[Profil de Daf] Guy Degeorges, un Daf caméléon

[Tribune] Directeur financier, devenez le responsable de la data corporate