Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Directeur financier, devenez le responsable de la data corporate

Publié le par

Le directeur financier, futur responsable de la data corporate? Tel doit être son objectif s'il veut réussir tout à la fois la transformation numérique de son entreprise mais aussi de sa fonction. Première étape: repenser son système d'information en tirant parti du cloud.

[Tribune] Directeur financier, devenez le responsable de la data corporate

Commençons par quelques chiffres, cela s'impose vis à vis de la fonction finance!

83 % des directeurs financiers déclarent avoir l'intention d'adopter le cloud v. 31 % l'année précédente selon la dernière enquête menée par PWC et la DFCG.

Le Gartner estime qu'à l'horizon 2018, plus de 25 % des nouveaux déploiements d'applications financières dans les grandes entreprises s'opèreront en mode cloud, et 49 % d'ici 4 ans.

Certes, les directeurs financiers voient dans la stratégie cloud un moyen de réduire les coûts (une baisse potentielle de 20 % à 30 % par an toujours selon le Gartner) et de supprimer des mises à jour coûteuses et sans apport fonctionnel. Fort bien. Mais il manque une opportunité : celle de repenser son système d'information financier pour répondre aux enjeux d'agilité, d'anticipation, de maîtrise des risques et des coûts.

Selon quels points clés le Daf doit-il repenser son système d'information financier pour obtenir que celui-ci soit capable de l'accompagner dans une vraie transformation ? Voici quelques pistes.

L'agilité du SI et le juridique

Les créations, scissions, cessions d'entités organisationnelles ou juridiques sont le quotidien des directions financières. Dans les systèmes traditionnels, pour opérer de tels changements, cela se chiffre en mois de travail.

Préconisation: se doter d'un système d'information financier agile où la création d'une nouvelle entité, d'un nouvel axe d'analyse, s'effectue en quelques heures voire quelques minutes : un système financier configurable sans développement spécifique.

L'unité du SI et l'analyse

Les directions financières ne doivent plus se livrer à des tâches de collecte d'informations longues et fastidieuses. Ni maintenir de multiples outils transactionnels et décisionnels, avec des référentiels et des modèles de sécurité distincts aboutissant à une perte de piste d'audit.

Un impératif: disposer des données comptables, analytiques et prévisionnelles au sein d'un système unifié.

Préconisation: veiller à inclure les domaines analytiques, de consolidation et de planification dans un même système unifié; à défaut: risque de devoir gérer d'autres projets Cloud pour répondre à ces mêmes besoins.

L'automatisation du SI et le comptable

Le système d'information financier doit faciliter la vie du comptable en l'aidant à automatiser les écritures dans le respect des procédures de l'entreprise et des règles comptables. Il doit minimiser les risques d'erreurs et de fraudes.

Un impératif: Une conception de la solution financière après Sarbanes-Oxley et la loi de sécurité financière (LSF). Le SI pourra ainsi mettre à disposition des auditeurs internes et externes, ce système et des tableaux de bord pour contrôler par exception les manquements aux procédures et à la séparation des tâches.

Préconisation: choisir un système d'information financier qui intègre nativement les procédures et les contrôles de l'entreprise de manière à ne pas multiplier des outils dédiés pour faire ce travail.

Pour les directeurs administratifs et financiers, l'époque se révèle passionnante : leur rôle évolue au sein d'un environnement professionnel en perpétuelle mutation. Dans un tel monde, régi par l'incertitude, les prévisions à court terme ne suffisent plus, seule la planification financière nourrie par des données en temps réel peut apporter de la visibilité sur le long terme. Le directeur financier, futur responsable de la data corporate.

L'auteur

Thierry Mathoulin


Directeur général de Workday France depuis 2014, Thierry Mathoulin était précédemment dg de GFI, où il gérait l'intégration de SAP, Oracle, PeopleSoft, HR Access et Business Intelligence au sein de la branche Enterprise Solutions. Thierry a également passé 6 ans chez Microsoft en tant que directeur commercial dans les domaines du cloud, de la mobilité, et de la Business Intelligence. Diplômé de l'ESCP Europe, il a commencé sa carrière chez Accenture pendant 9 ans.





Mot clés : Cfo | Cloud | Daf

Thierry Mathoulin, directeur général de Workday France