Mon compte Devenir membre Newsletters

Une 5e édition du congrès des Daf et directeurs juridiques sous le signe de la transformation digitale

Publié le par

Dans quelques jours le 5ème congrès des Daf et des directeurs juridiques ouvrira ses portes. Pour les retardataires qui n'auraient pas encore réservé leur place, un petit condensé de ce qui va s'y dire et qui l'on va y croiser pour prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Une 5e édition du congrès des Daf et directeurs juridiques sous le signe de la transformation digitale

" Plébiscités par nos partenaires, approuvés à 80% par les DAF et directeurs juridiques présents lors du congrès de l'an dernier, l'ouverture aux directions juridiques lancée lors de 4ème édition a été un succès " confirme Jérôme Letu Montois, directeur du congrès des DAF et directeurs juridiques. Partant de ce constat, l'objectif des organisateurs a été de pérenniser et de renforcer cette ouverture pour sa 5ème édition qui se tiendra le 7 juillet au Palais des congrès. Un objectif qui explique la présence importante de directeurs juridiques autour des tables de débats et qui a conduit Jérôme Letu Montois à s'orienter vers des thématiques plus transverses.

"Une récente enquête plaçait le Daf en n°2, après le CMO, pour aider à la mise en place de la transformation numérique "

" Si les Daf sont les bras droits de la direction générale, les directeurs juridiques en sont les bras gauches; on remarque que ces deux fonctions collaborent très régulièrement sur des mêmes dossiers ", affirme-t-il, " il ne nous a donc pas été difficile de sélectionner des sujets communs tels que la cyber-fraude ; optimisation de la gestion des contentieux ou le big data... " Et le choix du thème traité en conférence plénière " DAF / DJ : au coeur de la conduite du changement ! " en est la parfaite illustration.



" Une récente enquête plaçait le Daf en numéro deux après le CMO pour aider à la mise en place de la transformation numérique dans l'entreprise. Des sujets digitaux qui sont logiquement très présents parmi les thèmes abordés cette année. " poursuit le directeur du congrès.

Pour animer ces débats et conférences ou partager leurs expériences, des personnalités prestigieuses telles que Augustin de Romanet, PDG du groupe ADP (Aéroport de Paris), Nicolas Guérin, président du Cercle Montesquieu et directeur juridique d'Orange, Valérie Valais, directrice des affaires publiques & corporate development de Dassault systèmes ou Albin Jacquemont, directeur financier de Darty, seront présentes.

Jérôme Letu Montois, directeur du congrès des DAF et DJ


Bien entendu quelques sujets restent le pré-carré de l'une et l'autre profession à l'instar de la conférence dédiée à la réforme du droit des contrats ou celle consacrée à la croissance externe. Nonobstant la plupart des sujets pourront intéresser directeurs juridiques et DAF et leur vision mutuelle devraient les enrichir. C'est assurément le but de Jérôme Letu Montois qui pose là les premiers jalons de la nouvelle orientation du congrès: " L'idée serait d'évoluer vers un événement encore plus premium, un rendez-vous business incontournable, avec si possible la mise en place de rendez-vous d'affaires, tout en continuant à proposer un contenu à forte valeur ajoutée " confie-t-il mais tout ceci ne serait pas mis en place avant 2017. " Il ne s'agit pas pour autant de transformer le congrès en salon du comité exécutif " affirme-t-il, " il doit rester centré sur sa cible Daf et directeurs juridiques ".