Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées Daf 2018] Cécile Castel (Sidev), l'éthique high-tech

Publié le par

Persuadée que les Daf doivent endosser un nouveau rôle, celui d'associer les actionnaires et les salariés dans une gouvernance d'entreprise plus équilibrée, Cécile Castel inscrit dans sa mission de Daf des préoccupations éthiques. Sans oublier qu'elle doit rendre des comptes à ses actionnaires.

[Trophées Daf 2018] Cécile Castel (Sidev), l'éthique high-tech

Cécile Castel se qualifie elle-même de "Daf nouvelle génération". "Notre rôle est d'être un partenaire créatif aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise, afin d'associer actionnaires et salariés dans un mode de gouvernance plus équilibré", explicite-t-elle. Une Daf ouverte aux produits innovants, mais appliquant avec rigueur les réglementations, une Daf qui souhaite engranger des profits tout en assurant le bien-être de ses salariés.Dès sa première expérience, en 1994, elle intègre en tant que Daf adjointe une société de presse innovante, Sepcom Group (PC Magazine): il s'agit de la première société à proposer un CD-Rom avec ses publications.

En 2000, elle rejoint le groupe BP où elle reste 13 ans. Elle commence en tant que contrôleur de gestion pour la filiale en France, puis évolue jusqu'à occuper le poste de contrôleur de gestion IT de la zone Europe. Chez BP, Cécile Castel acquiert un système de valeurs qui la guide encore aujourd'hui. "Il existe chez BP des valeurs fortes telles que la sécurité du salarié, le respect ou encore l'intégrité. Des valeurs qui sont ancrées dans mes convictions et qui me guident au quotidien", avance-t-elle. Après avoir passé quatre ans comme CFO des quatre filiales européennes du groupe américain SilkRoad technology, Cécile Castel quitte Paris pour Lyon, où elle intègre la filiale française du groupe anglais Sidev, spécialisé dans le négoce de produits audiovisuels. Sa mission en tant que Daf est d'accompagner le développement de cette société qui connaît une forte croissance nationale.

À votre avis

Le principal défi de votre fonction dans les cinq ans à venir selon vous?

Le Daf doit devenir créatif, s'ouvrir aux produits innovants, être plus actif dans les prises de décisions commerciales... Un véritable business partner, afin de mieux accompagner la direction générale.

Si vous n'étiez pas Daf/CFO, vous seriez?

Chirurgienne, j'ai longtemps hésité.

>> Lire la suite du portrait en page 2.