Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées Daf 2016] Clara Gaymard: "On croit que c'est le chef d'entreprise qui dirige, mais c'est bien le Daf qui commande"

Publié le par

Le 31 mars 2016, à l'occasion de la 4e édition des Trophées Daf Magazine, Clara Gaymard, cofondatrice de Raise et ancienne présidente de GE France, a mis en valeur le rôle du Daf dans la réussite de l'entreprise et son développement. Retour sur cette keynote qui a conquis l'auditoire.

Clara Gaymard, cofondatrice de Raise, était l'invitée d'honneur de cette 4e édition des Trophées Daf Magazine.

© JPLoyer/Presswall

Clara Gaymard, cofondatrice de Raise, était l'invitée d'honneur de cette 4e édition des Trophées Daf Magazine.

Pour cette 4e édition des Trophées Daf Magazine, Clara Gaymard, cofondatrice du fonds d'investissements Raise et ancienne présidente de GE France, a délivré à l'assistance une keynote dynamique et stimulante.

"Si j'en juge par mon expérience, notamment à la tête de GE, on croit que c'est le chef d'entreprise qui dirige, mais c'est bien le Daf qui commande, a déclaré d'emblée l'experte. Le Daf est l'interlocuteur privilégié des dirigeants. D'ailleurs, les Daf sont souvent amenés à devenir dirigeants d'entreprise." Une évolution que nous avions déjà évoquée dans nos colonnes avec l'article "De Daf à DG: les clés d'une évolution réussie".

Insistant sur le caractère stratégique de la fonction finance, Clara Gaymard a également souligné que "le rôle du Daf se transforme, dans un monde de plus en plus horizontal où les business model changent. Et cette transformation du business model est toujours difficile à mettre en oeuvre. Le Daf a un rôle stratégique dans l'exécution de la vision et de la transformation de l'entreprise."

ETM, entreprises de croissance: les richesses de la France

La créatrice de la société de capital développement Raise est aussi revenue sur les origines de ce fonds d'investissement: "Raise est une start-up née d'une colère, en 2012, suscitée par l'article de Libération incitant les jeunes à quitter la France." Après avoir lancé la page Facebook et le site associé "J'aime mon pays", véritable déclaration d'amour à la France, Clara Gaymard et Gonzague de Blignières ont décidé de créer Raise. Leur premier investissement? "Un scooter, pour aller à la rencontre des plus grandes réussites françaises". Michelin, BNP Paribas, Les Galeries Lafayette et les plus grands family offices français ont reçu le duo, venu les engager à participer à cette nouvelle société d'investissement. Le projet? Investir dans les ETI (la cible est constituée de structures avec un CA de 30 à 500 M€), uniquement en minoritaire et en faisant confiance à l'équipe. Les investissements sont généralement compris entre 10 et 40 M€. L'équipe de Raise verse également 50% de ses revenus à un fonds de dotation dédié aux jeunes entreprises de croissance, octroyant des prêts d'honneur à hauteur de 100 000 euros, et qui aide ces sociétés dans leur croissance par un système de parrainage avec des cadres de grands groupes ou d'ETM.

Car pour l'experte, "il y a deux trous à la raquette en France: les ETM qui ne sont pas assez nombreuses, ni assez grandes,et les jeunes entreprises de croissance, qui ont du mal à grandir." Alors que "seules 5% des entreprises françaises comptent plus de 10 salariés", aider les structures à grandir apparaît comme une évidence: "En passant de 5 à 10%, c'est plus de 450 000 emplois qui seraient créés en France." Et de marteler que "les ETM sont la substance de notre économie. C'est dans ces sociétés qu'il y a un vivier de richesses et de talents."

En conclusion de cette intervention réjouissante et redynamisante pour les représentants de la fonction finance, Clara Gaymard a suggéré à son auditoire: "En France, on aime le mot "petit", comme dans "petit ami", "petit repas entre amis"... Et si on voyait plutôt en grand? N'oublions pas que "grand", ça se fait ensemble!" Et dans un tel projet, les CFO se retrouvent en première ligne: "Les Daf savent mieux que quiconque qu'une entreprise, c'est une communauté de femmes et d'hommes qui travaillent sur un projet qui les dépasse."

Bio express

Cofondatrice de Raise, société de capital développement et structure philanthropique qui aide les jeunes entrepreneurs de croissance, Clara Gaymard est membre du conseil d'administration de Veolia. Elle est également présidente du Women's Forum depuis 2015.

Précédemment présidente de GE France de 2006 à 2016, Clara Gaymard a été également ambassadeur délégué aux investissements internationaux et dirigeait l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII).

Ancienne élève de l'ENA, Clara Gaymard est diplômée de l'IEP de Paris, diplômée en droit et en histoire.

Officier de l'Ordre national du mérite et chevalier de la Légion d'honneur, elle est également commendatore de l'Ordre du mérite de la République italienne.

>> Retrouvez ici le palmarès des Trophées Daf 2016