Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées DAF] Philippe Delieuvin, 1000merci : La finance d'entreprise comme un sport

Publié le par

Goût de la compétition, rigueur et travail d'équipe : les valeurs de Philippe Delieuvin sont proches de celles du sport. Une nécessité, pour accompagner la croissance de l'entreprise sur la durée sans s'essouffler...

Philippe Delieuvin, Daf de 1000mercis

Philippe Delieuvin, Daf de 1000mercis


Pour Philippe Delieuvin, le secret du succès tient en un mot : la discipline. Cet athlète de la Daf, qui a longtemps pratiqué le rugby, aime à rappeler que " pour gagner, il faut être bon sur les fondamentaux ". Arrivé à la tête de la direction financière de 1000mercis en 2006, il mesure le chemin parcouru par l'entreprise de data marketing, à la croissance impressionnante. En sept ans, le CA a été multiplié par 10 et le résultat par 8. Sur la même période, ses effectifs sont passés d'une trentaine de salariés à plus de 300. Une évolution qui a demandé à Philippe Delieuvin un effort de structuration colossal dès son arrivée à la tête de la Daf. Chargé des fusions et acquisitions au sein du groupe, il assume également une partie des RH. Il procède dès 2007 aux premiers recrutements pour étoffer son équipe : il dirige, aujourd'hui, 15 personnes, contre trois à son arrivée. Parallèlement, il accompagne le développement à l'international, avec des filiales à Londres et New York, créées respectivement en 2010 et 2012. En 2014, 1000mercis a consolidé cette assise avec l'acquisition d'une société à Hong Kong et l'ouverture de filiales à Dubaï et à Palo Alto, aux États-Unis.

Pour Philippe Delieuvin, " le chiffre d'affaires n'est pas toujours un indicateur pertinent : nous sommes davantage concentrés sur la génération de trésorerie et la croissance des résultats ". Une stratégie qui a valu à 1000mercis de toujours autofinancer sa croissance, interne comme externe. " Notre développement n'a pas été très mobilisateur en capitaux : nous n'avons besoin d'acheter ni usines, ni terrains et nous générons des flux importants sur nos métiers. " L'entreprise développe entre 8 et 10 M€ de trésorerie nette par an, et distribue des dividendes raisonnables à ses actionnaires. Résultat : un "trésor de guerre" qui lui permet d'évoluer à son rythme. " Cela nous laisse une grande latitude ; nous pouvons saisir des opportunités sans attendre la décision de la banque ", résume le Daf. Pour lui, au-delà des effets de seuil, l'un des défis majeurs qu'a représentés la croissance de l'entreprise s'est posé sur le plan des RH. " Nous avons à coeur de faire grandir les équipes, en taille, en responsabilité, tout en gardant l'état d'esprit de 1000mercis, ses valeurs et sa culture. " Pour l'avenir, Philippe Delieuvin vise deux principaux objectifs : accélérer le développement à l'international et accompagner les activités de R & D.


Repères

Raison sociale : 1000mercis

Activité : publicité et marketing interactifs

P-dg : Yseulys Costes

Forme juridique : SA

Siège : Paris

Création : 2000

Effectif 2013 : 240 salariés

Effectif 2014 : 300 salariés

CA 2012 : 35 M€

CA 2013 : 36,4 M€

CA 2014 (prévisionnel) : 40,3 M€

Bio

Pour en savoir plus, consulter son profil Linkedin

- Diplômé d'HEC, Philippe Delieuvin débute sa carrière comme chargé de mission chez Arthur Andersen, de 1998 à 2000.

- Il devient ensuite directeur au sein de Oddo Corporate Finance pendant six ans, où il est en charge de l'initiation et l'exécution de mandats M&A, des IPO et des opérations de marché (origination, conseil, analyse financière, évaluation, montage, relations avec les autorités de marché).

- Il quitte la banque d'affaires en 2006 pour rejoindre 1000mercis.

Votez pour le trio de votre choix