Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées DAF] Alain Autechaud, Novelty: Un pour tous, tous pour un

Publié le par

Transformer une somme de filiales en un groupe uni et solide, tel était le défi qu'a relevé Alain Autechaud en intégrant Novelty. Un challenge ambitieux, qui l'a amené à coiffer, en plus de ses fonctions de Daf, la double casquette de DRH et de DSI.

Alain Autechaud, Daf de Novelty

Alain Autechaud, Daf de Novelty


C'est en 2008 qu'un chasseur de têtes contacte Alain Autechaud pour créer la direction financière de Novelty. Après d'importantes opérations de croissance externe, le groupe de prestations techniques dans l'événementiel, créé en 1997, fonctionnait comme une somme de filiales plus que comme une entité à part entière. Pour preuve, le poste de directeur financier groupe n'existait pas encore.

Les objectifs du nouveau Daf sont doubles : uniformiser la comptabilité et le reporting de l'ensemble des filiales et réunir l'ensemble des personnels sur un seul site stratégique en région parisienne. " Il a fallu faire souscrire les gens à une vision commune, créer l'adhésion, la cohérence et combattre les réflexes de concurrence interne, les "baronnies" et les freins au déplacement géographique. " Avec le regroupement géographique, dès 2009, le Daf assoit rapidement l'uniformité des process financiers, comptables et juridiques. " Issus de cinq filiales différentes, les gens sont venus avec cinq façons de faire. Il a fallu arbitrer, et la Daf s'est efforcée de travailler sur des procédures de qualité. "
Un mouvement qui rationalise la masse salariale, par exemple sur le plan de la gestion de la paie, particulièrement important dans un groupe d'événementiel. " Le groupe compte environ 140 employés permanents, mais nous avons une variation mensuelle qui peut aller jusqu'à 1 000 paies ", explique-t-il. Six personnes étaient mobilisées en interne : Alain Autechaud externalise les process pour garder un seul employé. Pour mener à bien sa mission, le Daf se positionne comme un partenaire de référence en matière de problématiques RH.
Il a, en effet, été mandaté pour suivre les relations avec les représentants du personnel et supervise des dossiers tels que la gestion des RTT. " Chaque filiale avait des clauses et des acquis sociaux différents. Nous travaillons actuellement sur un accord d'entreprise totalement inédit pour moduler des RTT. " Alain Autechaud est aussi très impliqué dans le développement technologique de Novelty, et aime à dire que le Daf 2.0 doit parfois se transformer en DSI. Il est, ainsi, chef de projet de la transformation de l'informatique au sein du groupe pour passer de 7 logiciels différents (système de paie, exploitation matérielle, moyens logistiques, SAV...) à un seul en 2017. " Si, au début, la plupart des équipes rejetaient le changement, aujourd'hui chacun est volontaire pour aller vers la mise en place de quelque chose de nouveau. "



Repères

Raison sociale : Groupe Novelty SAS

Activité : prestations techniques pour l'événement

Président : Jacques de La Guillonnière

Forme juridique : SAS

Siège : Paris

Création : 1997

Daf : Alain Autechaud

Effectif 2014 : 148 permanents et 284 salariés en ETP

CA 2012 : 58 M€ (sur 15 mois d'activité)

CA 2013 : 38,5 M€

CA 2014 (prév.) : 39,8 M€


Bio
(Pour en savoir plus, cliquer ici pour accéder à son profil LinkedIn)

- Alain Autechaud débute sa carrière comme contrôleur de gestion chez TF1 puis TPS.

- En 2002, il rejoint le groupe de publicité et communication DDB comme Daf de la filiale Daytona, dont il assure le redressement avant sa revente.

- En 2008, il devient le Daf de Novelty.

Votez (pour le trio de votre choix)