Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées DAF 2016] Emmanuel Berson, Zaphir: Bousculer l'ordre établi pour mieux structurer

Publié le par

Zaphir qui, sous la marque Isla Délice, fabrique des produits hallal, est une entreprise en forte croissance, sous LBO, qui vient de changer d'investisseur. Pour mieux armer l'entreprise, Emmanuel Berson, son Daf, a revu toute la fonction finance. Et s'attaque maintenant au SI.

[Trophées DAF 2016] Emmanuel Berson, Zaphir: Bousculer l'ordre établi pour mieux structurer

"J'aime modeler la fonction financière, et arriver dans un service à structurer", s'enthousiasme Emmanuel Berson. D'où une carrière réalisée principalement dans des PME sous LBO. Tel est le cas de Zaphir qui, sous la marque Isla Délice, fabrique des produits hallal. Cas classique du LBO, cette PME en forte croissance avait besoin d'améliorer les process et de fiabiliser l'information financière. Donc d'un Daf.

Arrivé en juillet 2013, Emmanuel Berson a "revu l'organisation de la direction financière, redistribué et automatisé les tâches, pour en augmenter la valeur ajoutée". Parmi les tâches réalisées: recrutement d'un credit manager, établissement de fiches de postes, mise en place d'un outil de business intelligence. Ce qui a permis d'établir le reporting opérationnel à J+3 et de fiabiliser l'information financière. Autre réalisation: amélioration du BFR, notamment sur le poste client. "J'ai fiabilisé le flux EDI, mis en place des procédures de credit management, organisé un suivi intensif des plans d'action pendant 8 mois, etc..., énumère-t-il. D'où un gain de trésorerie de 1 million d'euros." Il s'est également attelé à optimiser le flux logistique en externalisant la préparation de commande et les livraisons. Résultat: amélioration du taux de service (supérieur à 98%) et baisse des coûts.

2015 a surtout été marqué par l'arrivée à terme du LBO. "Il a donc fallu établir une vision stratégique à 5 ans, préparer la due diligence... L'objectif étant d'inspirer confiance à l'investisseur, Idi, en lui donnant de la visibilité, décrit-il. C'est vraiment très intéressant". Démarré en janvier 2015, ce projet avec l'investisseur s'est finalisé en juillet.

À côté de ces deux gros projets, Emmanuel Berson gère les nombreuses problématiques du quotidien. "Dans le secteur de l'agroalimentaire, notamment de l'ultra frais, des problèmes arrivent tous les jours: gestion de la pénurie - liée à notre forte croissance-, lancement des innovations... Mon quotidien n'est pas tranquille mais je ne m'ennuie pas!", se réjouit-il. D'autant plus qu'Emmanuel Berson aime ça, bousculer l'ordre établi, persuadé qu'il est nécessaire de remettre les choses en cause, afin de rester compétitif dans l'univers ultra concurrentiel de la grande distribution. "Je m'efforce d'être disponible et fiable, mais aussi de me comporter comme le poil à gratter de l'entreprise", décrit-il. Une position qu'il pense pouvoir occuper grâce à sa vision transversale de l'entreprise: manageant une équipe de 20 personnes, il est en charge de la comptabilité, de la fiscalité, du juridique, de l'administration des ventes, de la logistique, des frais généraux, des RH et de la paye.

2016 sera l'année de la refonte du SI. "Nous sommes un peu à l'étroit dans notre outil informatique. J'ai entamé une démarche de recherche d'ERP. C'est un projet majeur transversal et consommateur de temps", explique Emmanuel Berson. Qui a déjà mené à bien de tels déploiements dans ses postes précédents. Une force qui ne doit pas devenir une chausse-trappe: "J'essaye toujours de me demander si on fait bien les choses et si on ne pourrait pas faire autrement", poursuit-il.

Votez (pour le trio de votre choix).

Bio

Emmanuel Berson a commencé sa carrière dans l'audit, au sein de Deloitte, où il travaille 7 ans. Il a passé la plus grande partie de sa carrière dans le secteur agroalimentaire : Pom'alliance (1998-2005), Efood (2005-2008) puis Zaphir depuis juillet 2013 (après 5 ans chez un fabricant de meubles, Decotec). Son dada: les PME sous LBO.

Pour en savoir plus, consulter son profil LinkedIn.

Repères

Raison sociale : Zaphir

Activité : fabrication de produits de charcuterie, surgelés et traiteur hallal

Président : Jean-Daniel Hertzog

Forme juridique : SAS

Siège : Argenteuil

Création : 1990

Daf : Emmanuel Berson

Effectif 2014 : 180 salariés

Effectif 2015 : 200 salariés

CA 2014 : 47 m€

CA 2015 : 53 M€