Mon compte Devenir membre Newsletters

Recrutement des Daf français : forte hausse en 2012 et expatriation

Publié le par

Avec une croissance de 20% par rapport à 2011, l'embauche des Daf français est aussi marquée par une envolée de leur carrière hors de nos frontières (Amérique du Sud, Inde, Russie, Corée).

Recrutement des Daf français : forte hausse en 2012 et expatriation

Recrutement des Daf français : forte hausse en 2012 et expatriation

Dans sa récente étude Salary Survey 2013, Robert Walters France relève que " l'année 2012 s'est avérée étonnamment dynamique pour l'activité finance d'entreprise, qui a enregistré une situation de quasi plein-emploi sur les postes de cadres financiers". Des volumes de recrutement soutenus, notamment dans les services, l'énergie et les nouvelles technologies mais aussi dans l'industrie qui a généré de bons niveaux de recrutement, pour accompagner ses transformations et soutenir ses projets R&D.

Les Daf enfin reconnus comme des business partners

Avec une croissance de 20% par rapport à 2011, l'embauche des Daf français s'est distinguée cette année par des recrutements hors de nos frontières (Amérique du Sud, Inde, Russie, Corée). Considérés comme des business partners au coeur de la stratégie d'entreprise, ils ont notamment été recherchés pour la valeur ajoutée qu'ils ont pu apporter dans la maîtrise de la trésorerie. L'activité finance d'entreprise a par ailleurs maintenu d'importants volumes de recrutement sur les profils ayant une expertise particulière: audit interne, consolidation et en trésorerie. Cette situation n'a pas pour autant entraîné des augmentations salariales sur l'ensemble des fonctions financières. Seules la mobilité externe et l'expertise pointue ont pu générer des hausses de rémunération d'environ 10%.
Plus globalement, les process de recrutement se sont rallongés et les candidats ont été enclins à la mobilité. D'où un double enjeu pour les entreprises : retenir leurs talents par la mise en place de plans de rétention et aller chercher des nouveaux potentiels à l'extérieur .

Robert Walters France prévoit pour 2013 des volumes de recrutement dans ce secteur toujours soutenus avec à l'appui de cette assertion plusieurs facteurs : pyramide des âges vieillissante, plus forte mobilité des candidats à haut potentiel (interne et externe) et nécessité de s'entourer, en période d'incertitude, de profils financiers rassurants et capables de participer pleinement aux prises de décision.