Mon compte Devenir membre Newsletters

Recrutement : le DAF n'a plus la cote...

Publié le par

Après un millésime 2012 où les profils de DAF étaient particulièrement courtisés, l'édition 2013 de l'étude Robert Half les exclut du top 7 des " jobs en or " au profit des contrôleurs de gestion et comptables généraux.

New Business Strategies

New Business Strategies

Exit les DAF, détrônés par les contrôleurs de gestion et les comptables généraux : telle est l'une des conclusions de l'étude annuelle du spécialiste du recrutement dans les métiers de la finance, Robert Half, basée sur l'analyse de son portefeuille de missions pour 2013/2014. " L'année dernière, nous avions connu une vague exceptionnelle de demandes de recrutements pour des postes de DAF/CFO, témoigne Bruno Fadda, associate director de Robert Half. Mais cette année, le marché est plutôt atone : les DAF disponibles sont par conséquent plus flexibles sur leurs prétentions salariales". Dès lors, sur un marché de remplacement et en attendant l'effet baby-boom, les DAF déjà en poste n'osent pas quitter leur entreprise même s'ils ne s'y épanouissent plus de crainte de rester longtemps sur le marché...

Un contrôleur de gestion business partner...

En revanche, les métiers qui sont particulièrement recherchés pour renforcer les directions financières sont les contrôleurs de gestion et les comptables généraux, qui sont quasi-assurés de trouver un poste pour peu qu'ils ajoutent quelques compétences annexes à leur arc... Le contrôleur de gestion doit ainsi devenir un 'Business Partner', qui apporte le support nécessaire aux opérationnels voire à la direction générale en matière de contrôle des coûts, d'analyse de la performance et de conduite du changement. " Sa capacité à émettre des recommandations, à anticiper les évènements et leurs impacts sur les résultats de la société est primordiale ", souligne Bruno Fadda.

Et un comptable général anglophone !

Autre job en or : le Comptable Général parlant anglais couramment est l'un des profils les plus recherchés actuellement. " Au-delà de ses responsabilités courantes, son rôle s'étoffe en situation de crise. Il doit démontrer ses capacités d'analyse et de synthèse et être capable en plus de la production de données comptables, d'établir des reportings, de suivre des budgets et d'être force de proposition auprès de la direction " précise Bruno Fadda. Que ce soit en environnement groupe ou PME, les échanges avec l'international sont devenus quotidiens ce qui pousse la grande majorité des employeurs à exiger la maîtrise de l'anglais sur cette fonction.