Mon compte Devenir membre Newsletters

[ITV] Pascal Quiry: Le Daf, de moins en moins administratif et de plus en plus plus financier, voit la dimension marketing de sa fonction croître

Publié le par

Parfaire ses connaissances, dans la prestigieuse école d'HEC avec la souplesse d'une formation entièrement digitale? Possible, avec le programme ICCF@HEC Paris. Retour sur les atouts de cette formation et l'évolution de la fonction Daf avec son instigateur Pascal Quiry.

Pascal Quiry est professeur de finances à HEC et co-auteur du Vernimmen

© HEC

Pascal Quiry est professeur de finances à HEC et co-auteur du Vernimmen

Créé il y a seulement 18 mois, le programme ICCF@HECParis rencontre déjà un vif succès. A quoi l'imputez-vous ?

La spécificité de ce programme de formation continue, ICCF@HEC Paris, est d'être entièrement digital. On y retrouve des modules d'analyse financière, d'évaluation d'entreprise, de choix des investissements et des modalités de financement, tous les fondamentaux d'une formation finance avec la flexibilité d'une formation entièrement digitale dans laquelle le présentiel a pratiquement disparu.

Les enseignements nécessitent un investissement de quatre à cinq heures de travail par semaine, que les participants peuvent organiser à leur convenance : voila le succès de la formule.

"La dimension marketing du métier du Daf s'accroit"

Depuis sa création, trois promotions, soit 1200 personnes ont bénéficié, de cette formation dont plusieurs centaines de Daf. Comment expliquez-vous ce succès auprès des Daf ?

L'image du Daf dans sa tour d'ivoire est totalement dépassée. Aujourd'hui, il vient en soutien des opérationnels et est au coeur de l'entreprise. Le Daf est de moins en moins administratif et de plus en plus financier. Ainsi les normes comptables françaises, mais surtout IFRS, ont introduit des éléments de valeur à la place des coûts historiques. La dimension marketing de son métier s'accroit car il a à convaincre les partenaires de l'entreprise dans un monde volatil et incertain de sa solidité et de son avenir pour pouvoir trouver les fonds nécessaires. D'où d'ailleurs le succès de la formation ICCF : l'analyse financière et l'évaluation de l'entreprise leur donnent les outils pour ce faire.

Le Daf est quelqu'un qui est de plus en plus le partenaire du dirigeant, ce qui ajoute une compétence stratégique à sa palette.

Mais comment adaptez-vous vos formations aux besoins des entreprises ? Avez-vous mis en place des systèmes d'enquête ?

Nous sommes, certes très à l'écoute, mais ce ne sont pas les entreprises qui dictent directement le contenu de nos enseignements. Une partie significative des enseignants d'HEC exercent d'autres fonctions que celle de professeur. Cela nous permet d'être en prise avec la réalité concrète de l'économie et du monde de l'entreprise et de cerner au mieux les besoins. Pour nous, il est essentiel de définir des programmes de formation qui soient tournés vers une finance opérationnelle.

Quelques informations complémentaires sur l'ICCF@HEC Paris :

-La formation qui s'étale sur cinq mois demande un investissement d'une moyenne de quatre cinq heures par semaine.

-Au-delà du certificat, elle aussi donne accès à l'Executive community d'HEC.

-Elle permet également de valider un premier module de l'Executive Master in Finance d'HEC, pour ceux qui souhaiteraient poursuivre et approfondir leur formation par un master.