Mon compte Devenir membre Newsletters

Emmanuel Champetier de Ribes, Daf de CWI : "Une partie de mon salaire est indexée sur la performance que j'apporte à l'entreprise"

Publié le par

"Les Daf en poste sont bien souvent plus challengés que par le passé et on nous demande de nous imposer comme business partner, en étant force de propositions sur des sujets opérationnels variés, et pas seulement comme garant de l'intégrité des chiffres et de leur analyse."

Emmanuel Champetier de Ribes, Daf de CWI : 'Une partie de mon salaire est indexée sur la performance que j'apporte à l'entreprise'

Daf de CWI, société de courtage en assurances depuis octobre 2013, Emmanuel Champetier de Ribes a consacré quelques mois de recherche avant de décrocher ce poste. "La conjoncture est aujourd'hui assez dure pour notre profession : il y a peu de mouvement dans les entreprises et une certaine inertie dans la prise de décisions d'organisation", analyse ce dernier, fort d'une douzaine d'années d'expérience dans le métier, notamment à l'international. Pour lui, l'une de ses astuces pour se placer est encore de faire de la veille économique et d'activer son réseau pour recenser les secteurs qui bougent et où se développent de nouveaux projets imposant des ruptures de compétences.

Emmanuel Champetier de Ribes, Daf de CWI

Et de constater : "Les Daf en poste sont bien souvent plus challengés que par le passé et on nous demande de nous imposer comme business partner, en étant force de propositions sur des sujets opérationnels variés, et pas seulement comme garant de l'intégrité des chiffres et de leur analyse, précise ce dernier. Dans mon poste actuel, j'ai par exemple en charge la gestion de projets transversaux en phase avec les nouveaux systèmes, produits et marchés visés." Des responsabilités plus stratégiques qui impactent la rémunération de l'intéressé ? "Oui, répond Emmanuel Champetier de Ribes, une partie de mon salaire est indexée sur la performance que j'apporte à l'entreprise. Cette part variable équivaut à 15 %, un niveau resté inchangé par rapport à mes postes précédents, dans des structures de culture anglo-saxonne coutumières d'un tel système." Si le salaire annuel du Daf "reflète un certain niveau d'expérience", ce dernier nuance : "Depuis les cinq dernières, je constate une tendance à la baisse de ma rémunération, car le salaire n'est plus systématiquement aligné sur les exigences de la fonction. Avec la crise, il est désormais impératif de composer avec des salaires tendus pour trouver un emploi."

Repères
Raison Sociale : CWI
Activité : courtage en assurances affinitaires
Forme juridique : SASU
Président: Julien Naquet
Daf : Emmanuel Champetier de Ribes
Effectif 2013 : 200 salariés
CA 2013 : NC