Mon compte Devenir membre Newsletters

Directeur administratif et financier : un job en or !

Publié le par

Parmi les métiers-phares de l'année 2012, les directeurs administratifs et financiers sont à l'honneur : le cru 2012 de l'étude des rémunérations du cabinet Robert Half, en avant-première.

Directeur administratif et financier : un job en or !

Directeur administratif et financier : un job en or !

En amont de la publication de ses études de rémunération 2012, dont la parution est prévue en septembre, le cabinet de recrutement Robert Half révèle des jobs en or de cette année. Parmi eux, les postes de directeur administratif et financier et de fiscaliste en entreprise sont à l'honneur.

" Les directeurs financiers ou responsables administratifs et financiers de PME et filiales de groupes ont vu le nombre d'opportunités qui leur étaient offertes se renforcer significativement en 2012 : + 40 % par rapport à l'année précédente (en nombres d'offres enregistrées par Robert Half) ", indique Bruno Fadda, directeur associé de Robert Half International France.

Véritable conseiller de la direction générale, le directeur administratif et financier est de plus en plus exposé et impliqué dans les décisions de l'actionnariat. Outre la fiabilité et la transparence des comptes, le Daf intervient pour proposer ses analyses en termes de choix d'investissement, de développement d'affaires et d'orientation stratégique. " Plus qu'une expertise pointue en comptabilité/fiscalité, c'est un véritable savoir-faire en matière d'aide à la décision sur le pilotage de l'activité qui est attendu par l'entreprise ", souligne l'étude.


Combien gagne un Daf ?

CA de l'entrepriseCA
< 50 M€
50 M€
< CA
< 100 M€
100 M€
< CA
< 500 M€
500 M€
< CA
< 1 Md€
CA
> 1 Md€
Fixe + variable55 000 -70 000 €70 000
- 120 000 €

120 000
- 200 000 €

150 000
- 300 000 €

À partir de 250 000 €

Le montant global de la rémunération brute annuelle (fixe + variable) peut être impacté à la hausse si l'entreprise est en LBO ou cotée en bourse.

Autre fonction qui a le vent en poupe, celle de fiscaliste : " Les directions financières des entreprises se mobilisent pour maîtriser l'ensemble de leurs charges, et notamment la fiscalité, dont le poids se renforce. Face à l'empilement et la complexité d'une législation fiscale très dense et en mouvement permanent, de plus en plus d'entreprises recrutent des fiscalistes ", commente Sophie Hauret, manager de la division juridique et fiscal de Robert Half International France.


Combien gagne un fiscaliste ?

Nombre d'années d'expérience3 à 5 ans5 à 7 ans7 ans et plus
Salaire fixe brut annuel50 000 - 60 000 €*
60 000 - 75 000 €*
À partir de 75 000 €*

* Une première expérience dans un cabinet d'avocats et/ou une dimension internationale peuvent impacter favorablement la rémunération.