Mon compte Devenir membre Newsletters

[Témoignage] Maryse Chinchilla: Daf d'ETI, elle devient experte-comptable

Publié le par

En seulement six mois, Maryse Chinchilla a su évoluer de Daf à experte-comptable en misant sur la passerelle de reconversion placée sous l'autorité de la DRFIP. Témoignage de l'ex-Daf de l'ETI Paprec sur ce parcours et ses nouvelles fonctions.

[Témoignage] Maryse Chinchilla: Daf d'ETI, elle devient experte-comptable

Maryse Chinchilla, ex-Daf, peut se targuer de s'être reconvertie en experte comptable en à peine six mois ! Tout a commencé mi 2015 lorsqu'elle démissionne de Paprec, spécialiste du recyclage et de la valorisation des déchets, où elle a oeuvré comme Daf pendant six ans. "Mon patron m'avait demandé d'évoluer vers un autre poste en interne qui ne me convenait guère. Du coup, j'ai quitté l'entreprise qui m'a offert un accompagnement auprès du Group' 3C, cabinet d'outplacement". C'est alors qu'elle apprend qu'une passerelle de reconversion, placée sous l'autorité de la DRFIP, existe pour tout Daf désireux de devenir expert-comptable. "J'ai de suite sauté sur cette opportunité de pouvoir exercer ce métier sans avoir à passer le diplôme".

Maryse Chinchilla, Daf devenue experte-comptable


Décortiquer son CV

Pragmatique, elle veille d'abord à décortiquer son CV pour s'assurer de répondre aux critères exigés, tel que les cinq années d'exercice en tant que Daf de haut niveau. "Grâce à l'appui de la cellule de coaching de l'Ordre des Experts-Comptables, j'ai pu bâtir, en trois mois, un dossier solide fort de 205 pages ! Et ainsi expliciter toutes les missions à forts enjeux que j'ai menées, bien au delà de la stricte clôture des comptes ou du contrôle de gestion : changement de SI, mandat ad hoc, valorisation de fonds de commerce, apport partiel d'actifs, opération de LBO, etc.", détaille Maryse Chinchilla.

Le 24 septembre 2015, elle dépose son dossier finalisé auprès de la DRFIP, laquelle l'instruit et le présente à la commission paritaire qui statue le 5 novembre. "Quand j'ai appris que la réponse était positive, j'ai été tellement ravie !", se souvient l'intéressée inscrite au tableau de l'Ordre des Experts-Comptables depuis le 17 décembre.
"Tout est allé très vite, maintenant je travaille déjà à mon compte, les tâches sont aussi variées et intéressantes qu'auparavant, avec davantage d'autonomie à la clé, et sans doute un peu moins de stress. Je ne regrette vraiment rien".