En ce moment En ce moment

Créances impayées: 56 milliards d'euros de manque à investir pour les entreprises françaises en 2017

Publié par le | Mis à jour le
Créances impayées: 56 milliards d'euros de manque à investir pour les entreprises françaises en 2017
© Seamartini Graphics - Fotolia

En 2017, les impayés ont représenté un manque à investir de 56 milliards d'euros pour l'économie française, selon l'ANCR. Le point sur la situation des impayés en France.

  • Imprimer

En 2017, 56 milliards d'euros de créances sont restés impayés en France, soit environ 2% du PIB, selon le dernier rapport de l'ANCR, syndicat national des cabinets de recouvrement de créances et de renseignements commerciaux. Le syndicat estime que le respect des délais de paiement permettrait de libérer 12 milliards d'euros par an de trésorerie, dans l'hypothèse d'un strict respect de la loi.

Si 90% des sommes sont recouvrées par voie amiable, il n'en reste pas moins que plus d'une procédure collective sur quatre est provoquée par des problèmes d'impayés et de retards de paiement. Notons toutefois que la situation tend à s'améliorer: au deuxième trimestre 2017, la France présentait une proportion de paiements sans retard de 43,6%, légèrement inférieure à la moyenne des principaux pays européens (44,4%). En France, le nombre de jours de retard de paiement est passé de 13,2 à 11,2 jours entre le 3e trimestre 2015 et le 3e trimestre 2017.

Quelles solutions?

Pour Thierry Gingembre, président de l'ANCR, estime qu'en France, "les sociétés de recouvrement de créances et de renseignement commercial pourraient contribuer à une diminution plus large de ces mauvais chiffres si étaient levés les obstacles qui entravent l'exercice de leur mission." Par exemple, le syndicat pointe du doigt la procédure simplifiée du recouvrement des petites créances, introduite par la "loi Macron", qui reste pour l'heure réservée aux seuls huissiers de justice.


La rédaction

Sur le même sujet

Des outils plus intelligents pour le credit management
Risques
Des outils plus intelligents pour le credit management

Des outils plus intelligents pour le credit management

Par Eve Mennesson

La révolution de l'intelligence artificielle et du big data touche aussi le credit management, qui se dote d'outils plus intelligents pour évaluer [...]

Le credit manager se transforme lui aussi en business partner
Risques
Le credit manager se transforme lui aussi en business partner
©VIGE.co - stock.adobe.com

Le credit manager se transforme lui aussi en business partner

Par Ève Mennesson

Le credit management s'ouvre à de nouvelles missions et devient une fonction plus transverse. Le credit manager n'a plus seulement un profil [...]

La rédaction vous recommande