En ce moment En ce moment

[Tribune] Les DAF, le financement et le reporting intégré sous Solvency II

Publié par le

Identifier en aval les données réelles d'économie de coûts

En aval, l'IT-IRM fournit aux plateformes décisionnelles les données réelles d'économie de coûts pour la mise à jour du profil de risque, la notation interne, les politiques de crédit et le calcul des taux des primes d'assurance, en particulier lorsque la qualité financière et sociale de l'entreprise (ou d'une contrepartie de risque) se détériore.

Le modèle interne (Intranet) obtenu par l'inter connectivité d'applications est celui-ci:


Impact attendu sur le capital économique, le salaire variable et la solvabilité

Les données d'indicateurs de pertes opérationnelles collectées depuis près de 40 ans par l'analyse socioéconomique dans 32 pays sur les 5 continents ont établi des pertes moyennes sectorielles:

  • Industrie et services: 89% de la masse salariale, soit 21 285 $ par personne et par an;
  • Banques et assurances: 45% de la masse salariale par personne, soit 18 000 $ par an.

En alignant son niveau d'économie de coûts de risque opérationnel sur la "best practice" définie par Solvency II à 95,5%, chaque entreprise des secteurs industries et services par exemple, planifie sur trois ans d'économiser en moyenne 20 327,17 $ par salarié, dont 67% renforce le capital économique (13 619,20 $) et 33% le salaire variable de chaque salarié (6 707,96 $) sans avoir à imputer cette part sur le résultat net de l'exercice rémunérant le ROI (Retour sur investissement).

Convaincu(e)?

Sachez qu'un seul éditeur, la société Riskosoft, a su anticiper cette évolution et construire le modèle Intranet de comptabilité analytique dont le modèle est connu depuis l'article publié aux USA par ISACA Journal : "The Value in using IT-directed Investor Relationship Management".

Afin de faciliter l'adaptation rapide des parties prenantes et aider à mettre en place leur Intranet de comptabilité analytique configurable sur mesure, Riskosoft et ses Partenaires (Universités, Associations professionnelles, associations de risk management et magazines spécialisés) mettent en place à partir de novembre 2015 un Certificat International de Gestionnaire de Risque Opérationnel Spécialisé Solvabilité (CIGROSS) : cf. "Forum e-learning Solvency" sur www.riskosoftcorp.com.

L'auteur

Fort d'une formation pluridisciplinaire (deux doctorats des universités françaises René Descartes et Sorbonne et d'un doctorat Ph.D de l'université de Laval), Pascal Lélé travaille depuis plus de 10 ans les fondements comptables et psychosociologiques du modèle interne requis pour automatiser en temps réel les interactions des fonctions de contrôle interne de la performance financière d'ERM (Enterprise Risk Management) sur la base du " Direct costing ", (ou " Contributing costing " ou comptabilité par coûts variables), prenant en compte l'effet prépondérant des Ressources Humaines sur les pertes de risque opérationnel. Il dirige depuis la crise des subprimes, les travaux du groupe de travail " EU-US task force on ERM " (Experts de 3 universités européennes et de 2 universités américaines) dont les publications dans ISACA Journal aux Etats-Unis depuis 2013 accompagnent la réglementation prudentielle Bâle III, Solvency II et NAIC (US solvency). Il a notamment publié l'ouvrage " Après la crise des subprimes, le nouveau partenariat social " (Editions Peterlang, Suisse, 2009). Il est le directeur Recherche, Développement et Partenariats de Riskosoft .


Pascal Lélé

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande