Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Risque de change: les directeurs de trésorerie manquent de visibilité

Publié le par

Selon une récente enquête menée par Deloitte, les directeurs de trésorerie n'ont pas suffisamment d'informations pour anticiper le risque de change. Retour sur les principaux enseignements de cette étude en infographie.

Les grands comptes ressentent un certain flottement face au risque de change. C'est le principal enseignement de l'étude internationale menée par le cabinet Deloitte auprès de 133 grandes entreprises: 56% déclarent ainsi manquer de visibilité sur leur exposition à ce risque, et 37% estiment que les comités de direction manquent d'informations sur ce sujet.

Plus inquiétant, l'étude révèle que seuls 15% des répondants entreprennent des analyses de type "stress-tests" pour mesurer les risques. Autant de défi à relever pour les directeurs de trésorerie: l'étude souligne qu'ils montrent en 2016 une attention particulière aux problématiques de politiques de taux d'intérêt, aux programmes d'assouplissement quantitatif et au flottement de certaines devises.

Méthodologie: données issues de l'étude internationale Deloitte "Continued evolution: 2016 global foreign exchange". Enquête dédiée à la gestion du risque de change, la stratégie et les enjeux des directeurs de trésorerie en 2016, menée auprès de 133 entreprises de plus de 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires à travers le monde.

>> Et du côté des PME? Pour en savoir plus, consultez l'article "Trésorerie : une nouvelle alternative aux banques pour gérer les paiements en devises étrangères".