Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Fintech: une baisse conjoncturelle des levées de fonds en capital-risque au 2e trimestre 2016

Publié le par

Les levées de fonds en capital-risque de la fintech accusent une baisse de 49% au 2e trimestre 2016, par rapport au trimestre précédent, selon les données de KPMG. Mais cette tendance, liée au contexte politique international, ne semble pas remettre en cause le dynamisme de ce secteur.

Après un premier trimestre exceptionnel en matière de levée de fonds en capital-risque, les fintech connaissent un repli marqué en ce deuxième trimestre 2016, avec une baisse de 49% des levées de fonds en capital-risque par rapport au 1er trimestre 2016. Principale explication avancée par KPMG pour expliquer cette tendance: le contexte politique international, avec le récent coup de tonnerre du Brexit et l'approche des élections américaines.

Côté investissements, l'Europe se distingue tout de même, avec une hausse de 20% par rapport au 1er trimestre 2016. Avec 2 deals conclus à Munich et 8 à Berlin, l'Allemagne tire particulièrement son épingle du jeu et enregistre même le 1er deal européen (Finanzcheck, pour 46 M$).

"Les grandes banques mondiales continuent d'investir dans la fintech", souligne Fabrice Odent, associé chez KPMG, responsable des activités financial services. L'insurtech et la blockchain constituent des domaines porteurs, selon Didier Descombes, associé chez KPMG, responsable des activités strategy, customer et operations.

Pour aller plus loin, consultez l'article "Les fintech ou la gestion financière 2.0"

Mot clés : Kpmg |

La rédaction